Chauffe-eau et ballon d'eau chaude

En France, la façon la plus courante pour disposer de sa propre eau chaude sanitaire chez soi est l'installation d'un chauffe-eau, parfois appelé cumulus. Grâce à lui, votre baignoire ou votre cabine de douche sera alimentée en eau chaude tout au long de l'année. Mais comme il en existe de différents types, il est important de tous les passer en revue avant de faire son choix. Chaque appareil possède en effet ses avantages et ses inconvénients qu'il faut avoir à l'esprit au moment de l'achat.

Lire la suite

Chauffe-eau et ballon d'eau chaude - Nos produits

par page
197 produits correspondent à votre sélection.
197 produits correspondent à votre sélection.

Quels sont les différents types de chauffe-eau ?

On distingue en général dans les cumulus deux principales manières de fonctionner. Il y a d'abord le système avec accumulateur, et le système instantané.

L'accumulation consiste à produire de l'eau chaude et à la stocker telle quelle dans un réservoir. Ainsi, quand vous utilisez de l'eau chaude, vous la puisez directement depuis ce réservoir. Il existe différentes capacités de stockage en fonction de votre appareil : 100 litres, 150 litres, 200 litres ou même 300 litres. Cela dépend du nombre de salles de bain et de personnes vivant sous votre toit. Généralement, les professionnels considèrent qu'il faut compter environ 50 litres par personne. La principale limite du procédé par accumulation, c'est qu'une fois que le réservoir contenant votre eau chaude sanitaire est vidé, il faut attendre qu'il se remplisse de nouveau. La durée d'attente est comprise entre 5 et 8 heures selon les modèles.

La méthode instantanée consiste, quant à elle, à produire de l'eau chaude instantanément, dès que vous allumez votre douche ou votre robinet. Dans ce cas, afin de vous faire une idée du modèle qui correspondra à votre consommation, ce n'est pas la capacité du réservoir qu'il faut regarder, mais le débit en litre par minute qui est indiqué sur la fiche technique de l'appareil.

Une fois que vous aurez déterminé le type de cumulus qu'il vous faut, vous devrez également choisir une énergie, entre l'énergie gazeuse et électrique. La première coûte moins cher à la consommation, mais alimente des appareils qui sont plus onéreux au moment de l'achat. Pour l'électricité, c'est l'inverse : les appareils sont moins chers à l'achat et sont faciles à installer. En revanche, vos factures énergétiques seront plus salées.

Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique est le plus courant, celui que l'on retrouve le plus souvent dans les habitations de France. S'il est aussi apprécié des Français, c'est principalement en raison de sa simplicité d'installation et d'entretien. Des personnes un peu bricoleuses et correctement outillées peuvent parfois s'en charger elles-mêmes.

Mais il attire également l'intérêt en raison de son prix attractif. De tous les chauffe-eaux, c'est probablement celui qui coûte le moins cher au moment de l'achat. Mais il faut néanmoins garder à l'esprit que l'électricité est l'une des énergies les plus chères du marché. En outre, il faut parvenir à anticiper votre consommation quotidienne d'eau chaude sanitaire afin de pouvoir évaluer avec précision la configuration du ballon d'eau chaude ou du réservoir dont vous aurez besoin.

Pour une capacité de 100 litres, 150 litres ou 200 litres (c'est-à-dire jusqu'à 4 personnes), le réservoir pourra être fixé à un mur ou maintenu sur un trépied. En revanche, si plus de 4 personnes vivent chez vous et que vous avez besoin d'un réservoir de 250 ou 300 litres, celui-ci devra être posé directement sur le sol, grâce à un socle spécial. Il prendra donc davantage de place au sein de votre salle de bain ou de votre buanderie.

Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique est le plus moderne de tous. Son fonctionnement repose sur un processus technologique relativement récent, appelé aérothermie. Cela consiste, par le biais d'une pompe à chaleur, à récupérer les calories présentes dans l'air ambiant et à les utiliser comme énergie afin de chauffer l'eau.

La pompe à chaleur est donc la pièce centrale et essentielle d'un appareil thermodynamique. Elle se compose principalement d'un ventilateur qui absorbe l'air de la pièce. Les calories comprises dans celui-ci servent alors à réchauffer un fluide caloporteur, c'est-à-dire susceptible de transporter la chaleur. Ce fluide est alors évaporé puis compressé afin de ne récupérer que de la vapeur d'eau. C'est celle-ci, une fois redevenue liquide, qui servira à produire votre eau chaude sanitaire.

Les chauffe-bains thermodynamiques comportent deux avantages considérables sur les autres appareils disponibles sur le marché. La pompe à chaleur permet de produire de l'énergie à bas coût, ce qui fera immédiatement réduire vos factures. Par rapport à un chauffe-bain fonctionnant à l'électricité, vous allez faire des économies.

En outre, l'aérothermie est un procédé écologique qui séduit de plus en plus en ménages qui se sentent concernés par la cause environnementale. C'est une technologie d'avenir qui deviendra rapidement incontournable pour les personnes qui souhaitent réduire leur impact carbone.

Le chauffe-bain ou chauffe-eau gaz instantané

Le plus souvent, le chauffe-eau qui fonctionne à l'énergie gazeuse est de type instantané. Ouvrir votre robinet de douche ou de lavabo suffit à enclencher le système et la combustion nécessaire à la production de votre eau chaude sanitaire. Dans ce cas, l'eau chaude ne se stocke donc pas, et est produite à la demande.

Ce chauffe-bain se compose d'un brûleur qui permet de chauffer, via un thermostat, l'eau froide qui parvient jusqu'à lui. L'eau chauffée est ensuite répartie dans les différents points d'eau de votre habitation grâce à un circuit de tuyaux. En moyenne, on considère que ce type de chauffe-bain est capable d'alimenter un débit d'environ 17 litres d'eau à la minute, chauffée à une température de 40 degrés. Ici, vous n'aurez donc pas besoin de vous poser la question de la capacité de stockage, puisqu'il n'y a ni ballon ni réservoir.

De plus, même s'il est plus cher au moment de l'achat, ce chauffe-bain vous coûtera moins cher sur le long terme. En effet, l'énergie gazeuse est beaucoup plus accessible que l'électricité. Cependant, il faut compter qu'au moment de son installation, votre nouveau cumulus devra impérativement être raccordé au gaz via un branchement spécifique.

L'accumulateur gaz

Grâce à l'énergie gazeuse, l'accumulateur gaz a l'avantage d'être peu onéreux sur le long terme en matière de consommation. En revanche, au moment de l'achat, il coûte un peu plus cher qu'un chauffe-bain tournant à l'électricité. Avec un accumulateur, vous ne produirez pas de l'eau chaude instantanément, mais en amont. Elle sera ensuite stockée dans un réservoir, ou ballon d'eau chaude. Ce procédé lui permet de procurer à l'utilisateur une eau chaude qui arrive beaucoup plus rapidement, ainsi qu'une grande liberté dans le choix de la température.

Les professionnels considèrent qu'il s'agit de l'un des appareils de production d'eau chaude sanitaire les plus performants sur le marché. Mais avec un accumulateur, vous devrez calculer avec précision la quantité d'eau chaude quotidienne dont vous et votre famille aurez besoin, au risque de vous retrouver sans eau chaude avant la fin de la journée.

En moyenne, il faut calculer entre 50 et 70 litres d'eau chaude par jour et par personne. Pour deux, un ballon de 100 litres ou 150 litres devrait suffire. Mais si vous avez des enfants, il est recommandé d'opter pour un réservoir d'une capacité de 200 litres, voire de 300 litres pour les familles les plus nombreuses.