Radiateur

De nos jours, les radiateurs constituent l'une des façons les plus courantes pour chauffer l'intérieur d'un logement. Mais avant de vous engager dans un investissement qui peut parfois s'avérer coûteux, il convient d'apprendre à connaître les différents types de radiateurs que vous trouverez sur le marché. Le plus connu est le radiateur chauffage central, qui va vous permettre de chauffer toutes les pièces de votre maison en y installant des radiateurs raccordés à une chaudière. Mais y a aussi le radiateur électrique, à chauffage direct ou indirect, et le radiateur sèche serviette, qui peut servir à chauffer votre salle de bain.

Lire la suite

Radiateur - Nos produits

32 produits correspondent à votre sélection.
32 produits correspondent à votre sélection.

Le radiateur de chauffage central

Le fonctionnement d'un radiateur chauffage centrale est relativement simple. Il s'articule autour d'un générateur de chaleur, qui peut par exemple être une chaudière. Ce générateur de chaleur est ensuite raccordé à un certain nombre de radiateurs, installés dans toutes les pièces de votre maison ayant besoin d'être chauffées. Chambres, salon, salle de bain... Chaque radiateur de chauffage centrale est ensuite alimenté en chaleur par un fluide caloporteur, c'est-à-dire un liquide chauffé dans la chaudière puis acheminé grâce à un circulateur vers les radiateurs par le biais de tuyaux spécifiques. Le radiateur chauffage centrale repose donc sur le principe du circuit fermé. Une fois chauffé et arrivé dans un radiateur, le fluide caloporteur active alors des émetteurs grâce à un mécanisme d'échange thermique. Ceux-ci enclencheront alors le rayonnement du radiateur qui, par effet de convection, va commencer à émettre de la chaleur et à réchauffer l'air ambiant. Une bonne isolation de votre maison et un agencement optimal de vos radiateurs seront les garanties de votre confort thermique. Vous aurez ainsi la perspective de passer un hiver douillet et confortable dans votre maison !

Toutefois, avant d'opter pour un modèle de radiateur de chauffage central en particulier, il est important de savoir quels types de matériaux vous intéressent. Le radiateur en acier, très designs, est le plus léger et le plus facile à installer. Il ne coûte pas très cher et monte très rapidement en chaleur une fois allumé. Cependant, il est un peu moins résistant que les autres. Le radiateur en fonte est, quant à lui, d'apparence plus rustique. Il est beaucoup plus lourd et plus onéreux que les radiateurs en acier, mais il garde la chaleur pendant plus longtemps. Enfin, entre ces deux types de radiateurs, on observe depuis quelques années une nouvelle tendance émergente : le radiateurs en aluminium. Relativement légers et accessibles économiquement, les radiateurs en aluminium disposent d'une inertie moyenne, ce qui leur permet de monter rapidement en chauffe mais de ne pas se refroidir immédiatement après extinction. Le radiateur en aluminium est généralement considéré comme étant le plus esthétique.

Le radiateur électrique

De nos jours, la plupart des radiateurs fonctionnent grâce à l'énergie électrique. Mais on distingue cependant deux grandes catégories de radiateur électrique. Il y a d'un côté les radiateurs électriques à chauffe directe, qui se servent directement de l'électricité pour la transformer en émissions de chaleur. De l'autre, on retrouve les radiateurs électriques à chauffe indirecte, qui utilisent l'électricité afin de chauffer un élément intermédiaire qui permettra à son tour le rayonnement de la chaleur. De manière générale, les radiateurs électriques, quels qu'ils soient, sont plébiscités pour l'importance de leur rendement et pour les économies d'énergies qu'il vous permettront de réaliser. À condition, bien évidemment, de disposer d'un logement correctement isolé.

Parmi les différents types de radiateurs électriques, on retrouve tout d'abord les radiateurs électriques convecteurs. Ils réchauffent l'air de manière directe et permettent d'assécher celui-ci, ce qui peut s'avérer très utile dans les pièces humides, comme les salles de bain par exemple. Les radiateurs rayonnants sont quant à eux des bons chauffages d'appoint qui montent très vite en température. Ces temps-ci, le radiateur électrique à la mode est le radiateur à inertie. Son faible coût d'achat ainsi que sa consommation d'énergie minimale en font une solution idéale pour faire des économies. Le radiateur à inertie garde néanmoins un rendement très élevé au niveau de la diffusion de la chaleur. On distingue deux types de radiateur à inertie : le radiateur à chaleur douce, et le radiateur à accumulation, qui est capable d'emmagasiner de la chaleur pour la restituer plus tard.

Le radiateur sèche-serviette

Le radiateur sèche serviette est principalement réservé pour la salle de bain. En général, il est formé de tubes reliés entre eux et accrochés au mur. Ils permettent une circulation optimale de la chaleur, mais aussi de pouvoir y pendre ses serviettes. De cette manière, celles-ci seront constamment chaudes en cas de besoin, ce qui procure un bien-être sans équivalent. Toutefois, afin de fonctionner de manière optimale, le radiateur sèche serviette doit respecter des règles de sécurité très strictes, qui empêcheront notamment le tissu des serviettes de s'enflammer. Si ce type de radiateur a surtout un rôle de chauffage d'appoint, il peut néanmoins devenir le chauffage principal de votre salle de bain, à condition d'avoir une puissance suffisante. Comme le radiateur sèche-serviette est accroché au mur, il permet en général de gagner de l'espace dans sa salle de bain, ce qui peut être un argument de choix si vous vivez dans un appartement ou dans une petite maison.

On dénombre trois catégories de radiateurs sèche-serviette. Tout d'abord, il y a le radiateur pour chauffage central, qui sera raccordé à votre chaudière et dont le fonctionnement est basé sur un système de circulation de l'eau chaude. Il y a aussi le système électrique, qui utilise soit de l'inertie sèche, soit de l'inertie liquide. Enfin, le radiateur sèche-serviette mixte est particulièrement économe et écologique, puisque qu'il permet de se chauffer avec la chaudière en hiver, puis à l'électricité en été.