Bûches ou granulés, comment faire son choix ?

Pour préparer l'hiver, vous avez décidé de changer votre système de chauffage, ou bien de renforcer celui-ci avec un nouveau poêle d'appoint. Toutefois, le succès des chaudières à granulés (ou pellets) depuis quelques années vous interpelle, et vous vous demandez s'il ne s'agit là que d'un effet de mode, ou si au contraire un tel investissement vaut le coup. Nous vous proposons quelques éléments de réponse, en comparant le chauffage aux granulés avec le chauffage à bûche, son principal concurrent. En fonction de votre situation, de la configuration de votre logement et de votre budget, vous devrez rapidement parvenir à faire votre choix.

Ce qu'il faut savoir sur le bois de chauffage

Les avantages

La bûche est le combustible de base qui permet aux hommes de se chauffer depuis qu'ils sont capables de tenir debout sur leurs deux jambes. Il n'y a plus besoin de la présenter ou d'expliquer comment elle fonctionne. Parmi toutes les sources d'énergie disponibles sur le marché (granulés, fioul, gaz...), il s'agit de la moins chère de toutes au prix d'achat. Vous allez donc certainement faire des économies par rapport à votre facture énergétique actuelle. Si vous voulez vous faire une idée précise de celle-ci, vous pouvez utiliser notre calculateur en ligne. Avec une bûche, la combustion dure environ 4 heures, et jusqu'à 12 heures pour des bûches spécialement densifiées. On peut trouver ce type de bois de chauffage relativement facilement, auprès d'entreprises et de magasins très variés et implantés sur tout le territoire français. Enfin, vous ferez également des économies au moment de l'achat et de l'installation de la chaudière ou du poêle à bûches, puisqu'elle vous coûtera en moyenne entre 1500 et 2000 euros.

Les inconvénients

Malgré son tarif attractif, la chaudière au bois nécessite un entretien beaucoup plus régulier que les autres types de chaudières. Sur le long terme, cela peut représenter une petite somme. En effet, la combustion du bois dégage une grande quantité de fumée et de CO2 dans l'air. C'est pour cela que le ramonage de cheminée doit être effectué régulièrement, sous peine de détérioration de votre système de chauffage, voire de mise en danger des habitants de votre logement si la fumée s'évacue mal. Un petit poêle à bûche aura par exemple besoin d'être décrassé deux fois par an. En ce qui concerne les bûches en elles-mêmes, si elles sont moins chères au poids que les granulés, elles prennent toutefois une place beaucoup plus importante. Le stockage des bûches est une véritable problématique à étudier pour tous les logements qui choisissent de l'adopter, y compris les maisons les plus grandes. Lourdes et difficiles à transporter, encombrantes, les bûches doivent également être rangées dans des endroits dépourvus d'humidité, sous réserve de réduire leurs efficacités de chauffe.

Ce qu'il faut savoir sur le pellets

Les avantages

Relativement récent, le chauffage aux granulés est actuellement en plein essor en France et dans toute l'Europe. La principale raison de son succès est son origine écologique. En effet, les granulés sont des déchets recyclés issus de l'industrie (scieries, fabriques de meubles...) qui ont été compressés mécaniquement, sans l'aide de produits chimiques, pour former des petits cylindres longs de quelques centimètres. Mais le chauffage à granulés dispose d'autres avantages. Grâce à la faible quantité d'humidité présente à l'intérieur (entre 5 et 10% seulement), leur rendement est bien supérieur à celui des bûches. Il ne reste que très peu de résidus (cendres ou fumées) après la combustion. De plus, la plupart des chaudières à granulés sont des appareils électroniques extrêmement sophistiqués. Ils offrent un confort d'utilisation sans pareil dans le domaine du chauffage domestique. Le plus souvent, les poêles à granulés peuvent être programmés à l'avance afin que le foyer soit alimenté automatiquement pendant de longues durées, qui peuvent s'étendre de quelques jours jusqu'à plusieurs semaines. Enfin, les sacs de granulés peuvent se stocker très facilement car il sont plus légers que les bûches et nécessitent beaucoup moins de surface au sol.

Les inconvénients

Le principal inconvénient d'un poêle à granulés, c'est son prix. Au moment de l'achat, il vous coûtera nettement plus cher qu'un poêle à bûches de même puissance. Par ailleurs, l'ergonomie des chaudières due à leur outillage électronique, si elle s'avère extrêmement pratique au quotidien, a toutefois ses mauvais côtés. Comme tout dispositif électrique, il est moins fiable sur le long terme qu'une chaudière mécanique. De manière général, il est donc conseillé de s'équiper d'un poêle à bûches traditionnel si votre budget est très serré, ou si vous ne recherchez qu'un chauffage d'appoint. En revanche, si vous vous sentez concerné par les problématiques écologiques et que vous souhaitez investir dans un système performant sur le long terme, vous pouvez opter pour le chauffage aux granulés.


Chaudières Bois Granulés

Poeles à bois

Chaudières Bois