Tout ce que vous devez savoir sur le poêle à bois

Vous venez d'acquérir ou de construire une nouvelle maison, et vous envisagez d'investir dans un poêle à bûche pour la chauffer ? Ce type de chauffage traditionnel, qui existe depuis la nuit des temps, comporte de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. Voici tout ce que vous devez savoir avant de d'opter définitivement pour le poêle à bûches, et surtout avant de définir le modèle qui vous convient. En fonction de votre budget et de la configuration de votre maison, plusieurs possibilités vont s'offrir à vous.

Les différents types de poêles à bois

Le poêle à bûches le plus répandu en France est le poêle classique. En général, c'est celui-ci qui est installé dans les vieilles maisons. Il peut vous convenir d'un point de vue esthétique si vous cherchez à donner à votre architecture d'intérieur un style rustique. Il est par ailleurs relativement abordable sur le plan économique. En revanche, qu'il soit en fonte ou en acier, il dispose en général d'un rendement plutôt faible et ses capacités de redistribution de la chaleur sont limitées. C'est principalement pour cette raison que de plus en plus de ménages optent plutôt pour un poêle à combustion améliorée, un poêle turbo ou un poêle à double combustion. Celui-ci, grâce à une seconde arrivée d'air située au-dessus du foyer, permet de brûler tout ce qui ne l'a pas été au terme de la combustion primaire, par exemple les gaz et les résidus. Ainsi, cette deuxième combustion diminue les rejets et les déchets tout en améliorant le rendement de votre chauffage. Les poêles à bûche à double combustion sont en général un peu plus onéreux que les poêles classiques. Mais vous pouvez aussi choisir de vous orienter vers un poêle de masse. Ceux-ci ont la particularité de ne pas fonctionner par convection, mais par rayonnement. Cela signifie que c'est le matériau même qui constitue le poêle (briques, béton, roches volcaniques ou pierre ollaire) qui emmagasine la chaleur de la combustion et la restitue dans le pièce, pour un effet de chaleur plus doux mais qui dure plus longtemps. Enfin, sachez qu'il existe aussi la possibilité d'acheter un poêle avec un four intégré, ce qui vous permettra de cuisiner des plats au feu de bois.

Les critères à prendre en compte avant l'achat

Avant de choisir quel type de poêle vous convient le mieux, il va falloir observer un peu votre maison. Le futur poêle devra facilement pouvoir se raccorder au conduit de fumée pour une évacuation optimale des déchets toxiques. Si son conduit est vertical et apparent, il vous permettra de collecter davantage de chaleur. S'agira-t-il d'un chauffage principal ou d'un chauffage d'appoint ? Dans tous les cas, il est préférable de l'installer à un endroit stratégique, dans la pièce où les membres de votre foyer passent le plus de temps (le salon ou la salle à manger, en général). La taille de la surface à chauffer doit également être calculée afin de déterminer la puissance du votre futur poêle. Pour une maison normalement isolée avec une hauteur de plafond standard, on considère que la puissance du chauffage doit être d'environ 1 kilowattheure pour 10 mètres carré de surface, ou pour 25 mètres cube de volume. Le rendement est également un critère important : au-delà de 70% de chaleur restituée, votre poêle à bûches sera éligible au crédit d'impôt. Vérifiez s'il bénéficie du label Flamme Verte, ce qui constitue un bon indicateur de qualité et de respect de l'environnement. Vous devrez enfin prendre en compte différentes données inhérentes à la fabrication du poêle. S'il est fait de matériaux réfractaires, il restituera davantage de chaleur que s'il est en fonte ou en acier. Un foyer de grande taille vous permettra d'y insérer de grandes bûches, et donc de faire des économies sur l'achat de combustible.

Les inconvénients

Le plus gros problème des bûches en tant que combustibles, c'est qu'elles prennent beaucoup de place. Vous allez devoir réfléchir à une véritable stratégie de stockage et aménager chez vous un espace qui sera spécifiquement dédié à cet effet. En intérieur ou en extérieur, vous devrez impérativement veiller à ce que votre stock reste à l'abri de l'humidité et de la poussière. La première entravera la combustion de la bûche, abaissant ainsi son rendement en terme de chaleur, et la seconde aura tendance à encrasser la vitre et le conduit de votre poêle. L'approvisionnement de grandes quantités de bûches, par camion en général, peut rapidement poser des problèmes sur le plan de la logistique. Au moment de l'installation du poêle, en plus de toutes les règles à respecter, vous devrez instaurer un périmètre de sécurité autour du foyer afin de limiter les risques d'accident. Enfin, en ce qui concerne l'entretien du feu, vous allez devoir intervenir régulièrement si vous souhaitez maintenir une température ambiante douce et stable.

Les avantages

L'atout majeur des poêles à bûche, c'est qu'ils sont bon marché. Leur installation n'est pas très compliquée à réaliser par rapport à une cheminée classique, et les travaux nécessaires ne durent en général pas très longtemps. Pour un artisan chauffagiste expérimenté, c'est un jeu d'enfant ! Par rapport à d'autres types de chauffage, vous ferez donc des économies dès le départ. De plus, le chauffage au bois est une solution écologique respectueuse de l'environnement. Contrairement aux énergies fossiles comme le fioul ou le gaz, ce combustible est une énergie renouvelable qui dispose d'un faible impact carbone, surtout si vous vous approvisionnez auprès de forêts situées à proximité de chez vous. Au cours de leur combustion, les bûches rejettent relativement peu d'émissions polluantes, surtout si vous possédez un poêle récent, à double combustion par exemple. Ces modèles disposent d'ailleurs d'un niveau de performance et d'un rendement nettement supérieur à ceux des cheminées classiques, ce qui vous permettra de vous chauffer plus avec une quantité de bûches moins élevée. L'absence d'interface électronique peut également être perçue comme un avantage, puisqu'elle garantit une certaine fiabilité du poêle, qui aura moins de chances d'être victime d'une panne ou d'un dysfonctionnement. En somme, au moment d'acheter un poêle à bûches, le consommateur peut profiter d'un large choix en ce qui concerne les modèles, leur design et leur prix. Il existe des poêles à bûches pour tous les goûts, mais aussi pour tous les budgets !


Poeles à bois

Chaudières Bois Granulés

Chaudières Bois