Se chauffer au bois

La pratique du chauffage au bois remonte à très longtemps chez les hommes. Elle a traversé les âges et s’est modernisée au fil du temps. Aujourd'hui, plus de 6 millions de ménages français utilisent la chaudière en bois pour leur besoin en chauffage.

Comment choisie-t-on une chaudière au bois ? Voici quelques conseils utiles pour vous chauffer au bois de façon optimale.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter une chaudière bois

Le chauffage au bois est la solution qui convient le mieux à votre logement si vous souhaitez concilier respect de l’environnement et maîtrise des dépenses. Avant de faire le choix de votre machine de chauffage, il convient de déterminer au préalable si elle sera utilisée comme chauffage central ou comme chauffage d’appoint.

Pour arriver à chauffer tout votre logement avec le bois, il va falloir procéder à une installation des plus efficaces. L’équipement devra être relié au chauffage central. Ce système doit pouvoir produire également de l’eau chaude au besoin . Le meilleur dispositif dans ce cas-là reste la chaudière bois manuelle ou automatique. Fonctionnant par des bûches, des granulés ou des plaquettes, cette chaudière vous garantira le confort nécessaire pour passer la saison froide sans encombre.

En revanche, si vous préférez que le chauffage au bois complète votre système de chauffage principal, le choix idéal est celui d’un insert ou d’un foyer fermé à aménager sur votre cheminée. Le poêle représente aussi une solution intéressante pour un chauffage d’appoint au bois.

Choisir le bon combustible

Pour demeurer dans l’esprit écologique du chauffage au bois, il serait intéressant de vous soucier de la provenance du bois. En général, l’approvisionnement local est bien garanti, si vous utilisez des bûches pour votre chaudière à bois. Les bois tendres prennent feu plus facilement que les bois durs, et brûlent plus vite. Ils offrent une montée de chaleur rapide et enveloppante. Mais il faut veiller à ce qu’ils soient bien stockés pour qu’ils ne se dégradent pas facilement.

Quant aux granulés et aux plaquettes, soyez aussi attentif à leur provenance avant l’achat. Ce sont des dérivées du bois de chauffage qui permettent des rendements élevés et une autonomie importante de chauffe. Ils sont utilisés dans des chaudières à alimentation automatique. Ils peuvent être livrés en sacs de plusieurs formats (10 à 25 kg) ou en vrac par un camion souffleur. Le stockage se fait dans un silo, local étanche et ventilé.

Afin de toujours avoir du bon combustible à disposition, l’idéal est de disposer d’un stock capable de couvrir le besoin d’une année au minimum.

Comparez les performances de votre chaudière à bois

Prenez le temps de bien vérifier le rendement que propose votre équipement de chauffage avant d’en faire le choix. Selon les modèles, la chaudière à bûches permet de profiter d’une performance de chauffe de l’ordre de 50 à 90%, pour une autonomie comprise entre 4h et 6h.

Le potentiel énergétique grimpe rapidement à 95% dans le cas des chaudières à plaquettes ou à granulés. L’autonomie est en fonction de la capacité d’emmagasinage de l’appareil.

Dans un autre sens, choisir une chaudière à bois, c’est opté pour une énergie renouvelable peu polluante. Le bilan carbone du bois est quasi nul, car les émissions de CO2 de la combustion correspondent au taux d’oxygène produit par l’arbre lors de sa croissance. Ainsi, quel que soit le type de chaudière retenu, l’efficacité de l’installation peut atteindre 90 %. Les quelques différences de performance proviennent en particulier de la technologie de la chaudière bois.

Enfin, la chaudière à bois est économique. Avec une installation de qualité, vous pourrez économiser jusqu'à 50 % sur votre facture d’énergie et bénéficier en plus de quelques avantages fiscaux.

Assurez l’entretien de votre chaudière bois

Lorsqu'elles sont mal entretenues, les chaudières à bois dégradent la qualité de l’air des habitations et de l’air extérieur. Un combustible de meilleure qualité, des équipements appropriés et bien entretenus permettent de remédier à cela.

Il est conseillé de lire attentivement la notice technique de votre appareil de chauffage avant son usage afin d’éviter toute mauvaise manipulation.

Les poêles et les inserts foyers fermés requièrent un entretien régulier comme l’évacuation des cendres, le nettoyage de l’intérieur de la hotte, de la vitre et des grilles d’air chaud. Une maintenance périodique de l’ensemble est nécessaire.

Pour les chaudières, un entretien annuel assuré par un professionnel qualifié est de mise. Il est utile de décrasser les conduits de fumées deux fois par an pour une efficacité optimale de tout le système. Cela est également valable pour votre sécurité.


Chaudières Bois Granulés

Poeles à bois

Chaudières Bois