Filtrations de piscine

Garder une eau de piscine de bonne qualité est essentiel pour éviter le développement de micro-organismes et l’apparition d’impuretés. Pour cela, les produits d’entretien de piscine ne suffisent pas. Il faut donc équiper votre bassin d’un système de filtration performant et complet, avec une pompe, un filtre, etc. Retrouvez tous les accessoires pour constituer le circuit hydraulique de votre piscine.

Lire la suite
  • Vous recherchez des accessoires de filtrationVous trouverez à coup sûr les accessoires de filtration qui vous conviendront grâce à nos prix IMBATABLES ! 

    La filtration est  un traitement mécanique qui permet de nettoyer l’eau de la piscine en éliminant ses impuretés et particules polluantes. Découvrez nos produits comme : Kit de racordement et vanne multivoies.

    Les accessoires de filtration bénéficient d'une garantie, ayez l'esprit tranquille ! 

    N'hésitez pas à nous consulter pour avoir de bons conseils sur les accessoires de filtration

  • Des projets de rénovation, d’achat ou de dépannages pour la piscine ? Cela passe généralement par le nettoyage de l’eau, l’entretien des pompes de piscine, le contre-lavage et vidange des filtres.

    La filtration est l’ensemble d’un traitement mécanique permettant d’éliminer les particules polluantes et les impuretés de l’eau. Il existe actuellement plusieurs méthodes et plusieurs moyens de filtrations, mais les filtres à sables où l’eau de la piscine sera tamisée par un filtre composé de cuve remplies de sable connaissent actuellement beaucoup de succès ; alors dans le présent article nous allons nous focaliser sur ce dernier. Zoom sur les filtres à sables.

    Qu'est-ce qu'un filtre à sable pour piscine ?

    Il est intéressant pour nous de savoir que l’efficacité du traitement est assurée à 80% par la filtration et 20% par la purification au traitement chimique. Le choix du filtre est donc crucial. Le filtre à sable, comme son nom l’indique se compose d'une cuve en polyéthylène ou en plastique, rempli de sable aux 3/4. Il a l’avantage de convenir à tous les types de piscines ou SPA, quel que soit le type d’eau à traiter (eau douce / eau salé) et quelle que soit la taille du bassin. Le filtre à sable a une finesse de filtration entre 30 et 40 micromètres, pouvant être amélioré par addition de floculant (dans ce cas la finesse de filtration est de l’ordre de 15 à 20 micromètres).

    Il en existe plusieurs modèles et plusieurs variantes d’ailleurs, selon le calibrage de filtration voulue et selon la puissance de la pompe de piscine qu’on utilise pour entraîner l’eau jusqu’au filtre.

    Comment fonctionne le filtre à sable ?

    Le principe de fonctionnement d’un filtre à sable est simple, et reste le même pour tous les modèles. Comme son nom l’indique, il utilise le sable comme masse filtrante. L’eau est entraînée vers le filtre par la pompe, et s’engouffre ainsi par le haut de la cuve de ce dernier puis passe à travers les grains de sable. Les impuretés sont retenues par ces grains de sable et l’eau est purifiée en sortant du filtre ; l’eau ainsi filtrée est drainée pour retourner dans la piscine.

    Charger le filtre à 2/3 de sable et à 1/3 de gravier se fait aussi pour apporter une amélioration du fonctionnement du filtre à sable et donc la qualité de l’eau.

    Comment choisir son filtre à sable ?

    On prendra un filtre en fonction de la taille du bassin, de la puissance de la pompe qui conditionne le débit au niveau de la cuve, et le niveau de purification souhaité. Par ailleurs, le volume d’eau à filtrer entre aussi en considération pour le choix du filtre et enfin la matière de la cuve (plastique ou polyester) selon les préférences.

    L’installation est facile et ne nécessite pas une expertise particulière, il faut juste bien étudier l’emplacement du filtre qui doit être en principe à proximité de la pompe, sur une surface plane et stable. Prévoir un égout au sein du local d’installation du filtre, c’est important.

    Faire en sorte que le bouchon soit tout le temps accessible pour une éventuelle vidange.

    Comment entretenir son filtre à sable ?

    Comme le sable vieillit au fil du temps, il en perd sa densité et donc son pouvoir filtrant et peut laisser passer les impuretés. A plus forte raison l’entretien s’impose quand la teneur en calcaire de l’eau de la piscine est assez élevée, car des petits blocs de calcaire peuvent se former et s’entasser dans la cuve. Il est vivement conseillé de procéder au changement du sable (purge) tous les 3 à 5 ans, et d’en réévaluer le niveau tous les 2 à 3 ans.

    Le contre-lavage du filtre en inversant le courant d’eau sera effectué une fois par semaine à une fois par mois, par nettoyage hydraulique. Un entretien annuel par nettoyage chimique sera nécessaire tous les six mois pour s’assurer que l’eau du bassin soit efficacement filtrée. En période d’hiver on procède à une vidange de la pompe et du filtre.

    Le filtre à sable a plusieurs avantages, le premier étant le coût d’investissement qui n’est pas élevé. C’est assurément son plus gros avantage. Après, il est facile à installer et d’une utilisation simple. Pour un ménage qui n’a pas forcément envie d’engager un expert, papa et ses amis peuvent très bien s’en sortir pour l’installation, au plus grand bonheur des enfants et de toute la famille. Un avantage de plus se trouve dans le coût de l’exploitation et de l’entretien, en général ce genre de filtre ne se remplace que sur 8 ans d’utilisation, et les entretiens à faire entre-temps sont faciles et ne sont pas onéreux. Un point qui mérite d’être soulevé est la vitesse de traitement, en effet les temps estimés pour le traitement par les filtres à sable sont inférieurs à celui utilisant d’autres dispositifs. Pour les piscines hors-sol, sachez que c’est la méthode de filtration la plus prisée.

  • Vous recherchez un Électrolyseur de Piscine ? Vous trouverez à coup sûr l'électrolyseur qui vous conviendra grâce à nos prix défiant toute concurrence ! ! 

    N'hésitez pas à nous consulter pour avoir de bons conseils sur les Électrolyseurs de Piscine.

  • Avoir une piscine à domicile est un plaisir auquel de plus en plus de gens aspirent. Les avantages sont nombreux : le confort de son chez-soi, l’intimité d’une piscine privée, le prix aussi car, sur le long terme, l’investissement est bien amorti si vous êtes un amateur de la nage. Cependant, avant de profiter pleinement de votre piscine, il faut faudra vous procurer certains équipements indispensables dont une pompe de piscine.

    A quoi sert une pompe de piscine ?

    La pompe est l’un des éléments qui compose le système de filtration de l’eau de votre piscine. La pompe aspire l’eau et la bonde de fond la fait passer dans le filtre. Cette eau est ensuite réinjectée dans la piscine par le biais de refoulements. Le rôle principal de la pompe est donc surtout de participer au filtrage de l’eau qui ne serait pas possible sans elle. Pour obtenir une eau propre et claire, il faut que l’eau passe une première fois par les skimmers et la bonde qui vont réaliser un filtrage préliminaire mais surtout dans le filtre principal où toutes les impuretés vont être retenues. La qualité de l’eau de la piscine est donc dépendante du bon fonctionnement de la pompe. D’autre part, une pompe de piscine sert à aussi à créer un courant d’eau dans la piscine qui se révèle indispensable pour assurer une diffusion uniforme des produits versés dans celle-ci. En fonction de la saison et de votre fréquence d’utilisation, il faudra faire fonctionner la pompe plus ou moins longtemps, de 3H à 12h par jour.

    Comment sa choisir sa pompe de piscine ?

    Le choix d’une pompe de piscine doit se faire en tenant compte des spécificités de votre piscine. Le critère le plus important pour faire votre choix doit être la puissance du moteur. Celle-ci est essentielle à la pompe pour assurer son rôle d’aspiration de l’eau. La puissance de la pompe devra être proportionnelle à la taille de la piscine car les pompes pour les grandes piscines devront fournir beaucoup plus de puissance que celles pour des piscines moins importantes. Il ne faut pas oublier que la puissance conditionnera également la consommation électrique de votre pompe.

    Le second critère à retenir est le débit de la pompe de piscine. Le débit indique le volume d’eau que la pompe est capable de filtrer sur une période donnée. Plus la pompe filtrera l’eau rapidement, plus elle sera de qualité. L’avantage d’une pompe avec un débit important et surtout de ne pas avoir à la faire fonctionner sur de longues périodes, évitant ainsi les risques de surchauffe.

    Les pompes nages à contre-courant

    Le fonctionnement des pompes nages à contre-courant est des plus simples. Tout comme les pompes standard, elles aspirent l’eau puis la rejettent dans piscine. La différence majeure se trouve au niveau de la puissance de l’appareil. Les pompes nages à contre-courant, qu’on appelle aussi turbine à nage, rejettent l’eau de la piscine de façon beaucoup plus puissance que les pompes de piscine classiques. Leur puissance leur permet de simuler un effet de courant à l’intérieur de la piscine. L’intérêt est que cela permet d’obtenir un courant plus puissant, suffisamment fort pour donner la sensation de nager à contre-courant, ce qui est plutôt intéressant pour ceux qui utilisent leur piscine pour s’entraîner, et de nombreux nageurs professionnels utilisent ce type de pompes. Mais même si vous n’êtes pas un sportif, vous pouvez vous procurer une turbine à nage simplement pour vous exercer, faire de l’aquagym, de la marche aquatique... A noter également que le courant créé par la pompe nage à contre-courant est clairement visible en surface, ce qui donne une esthétique très agréable à votre piscine.

    Comment bien entretenir une pompe de piscine

    Une piscine doit être entretenue régulièrement pour assurer une bonne durabilité. Il en est de même pour les pompes de piscines qui pourraient ne pas fonctionner correctement si elles ne sont pas régulièrement entretenues. Le simple fait d’utiliser la pompe fait que progressivement, des dépôts peuvent apparaitre sur certaines parties de l’appareil, et la nettoyer régulièrement est donc indispensable. Parmi les ennuis qu’on peut avoir avec une pompe de piscine, il y a bien entendu les pannes survenant au fil du temps. Pour éviter cela, il faut vérifier la partie mécanique de la pompe, en particulier le moteur, de façon périodique avec une moyenne de deux à trois fois par an. En général, l’entretien d’une pompe de piscine consiste à enlever la poussière, nettoyer puis graisser les différentes parties de la pompe… En plus de l’entretien de la pompe elle-même, pensez également à nettoyer les autres éléments du système de filtration : skimmers, bonde, filtre, refoulements. Des problèmes peuvent survenir à cause du manque d’entretien de votre piscine et de la pompe. Si vous ne veillez pas à maintenir l’équilibre chimique de votre piscine, cela peut avoir une incidence sur la pompe et engendrer un PH acide, ce qui peut ronger les pièces, favoriser les dépôts de calcaire et nuire au système hydraulique. Veillez également à surveiller que votre pompe n’aspire pas trop de déchets (feuilles mortes par exemple). En suivant bien attentivement, vous devriez pouvoir profiter correctement de votre piscine pendant de nombreuses années.

Filtrations de piscine - Nos produits

23 produits correspondent à votre sélection.
23 produits correspondent à votre sélection.

Qu’est-ce qu’un filtre à sable pour piscine ?

Dans le système de filtration d’une piscine, le filtre est l’élément principal. Lorsque l’eau passe à travers lui, il a pour rôle d’arrêter les impuretés, dans le but de garder une eau transparente et saine dans le bassin. Il existe différents filtres, selon les besoins pour votre piscine.
Le filtre à sable a la capacité de retenir des particules de 30-40 microns. Il est particulièrement adapté à la filtration d’eaux calcaires. De plus, le filtre à sable est le plus répandu, grâce à son rapport qualité prix très intéressant. L’appareil est constitué d’une bonbonne dans laquelle se trouvent des grains de diamètre plus ou moins important. Comme son nom l’indique, il peut s’agir de grains de sable, mais également de petites billes de verre ou de grains de zéolite. L’eau va traverser le filtre à sable du haut vers le bas, et les impuretés vont alors rester bloquées dans le filtre. C’est donc la taille de ces grains qui va définir précisément la finesse de filtration. La vitesse de circulation de l’eau à travers le filtre à sable va également jouer sur la qualité de l’eau à la fin du processus.

Qu’est-ce qu’un électrolyseur de piscine ?

Parmi les équipements dédiés au traitement de l’eau d’une piscine, on retrouve l’électrolyseur. Il s’agit d’un appareil motorisé composé de deux électrodes en titane, et dont le principe est basé sur une réaction électrochimique que l’on appelle électrolyse. Zoom sur son mode de fonctionnement.
Tout d’abord, il vous faut saler l’eau de votre piscine, tout simplement en y versant du sel. Vous pouvez alors lancer le procédé de désinfection en allumant votre électrolyseur. Lorsque les eaux salées passent dans la cellule d’électrolyseur en fonctionnement, c’est-à-dire entre les électrodes, une réaction a lieu, transformant le sel en chlore. C’est ce chlore qui va pouvoir nettoyer et désinfecter votre piscine de manière très efficace en éliminant les microbes de l’eau. Par la suite, et notamment grâce à l’action des UV, le chlore se retransforme en sel. Tant que votre électrolyseur est en marche, ce cycle chimique recommence et votre eau est traitée en continu.
C’est grâce à ce procédé de désinfection par électrolyse que vous pourrez conserver une eau propre et saine de manière durable dans votre piscine, et éviter le développement de bactéries ou d’algues.

Qu’est-ce qu’une pompe de piscine ?

La pompe de filtration, aussi appelée pompe de circulation, est indispensable pour l’entretien de l’eau de votre piscine. Premièrement, grâce à un système motorisé, elle provoque un mouvement permanent de l’eau dans le bassin (brassage), évitant ainsi la prolifération de bactéries due à une eau stagnante. Mais surtout, elle crée un courant qui va envoyer l’eau de la piscine vers le circuit hydraulique pour ensuite subir un traitement. La pompe de piscine est donc là pour enclencher ce cycle de filtration, et se place avant le filtre. Et pour déterminer la puissance de pompe et le débit dont vous avez besoin, vous devez calculer en fonction du volume d’eau à filtrer. A titre indicatif, en 24h, il est recommandé de filtrer toute l’eau de votre piscine au minimum 3 fois.
En plus du corps de pompe et d’un moteur électrique, le système de pompage est également équipé d’un pré-filtre. Lorsque l’eau traverse la pompe de circulation, ce préfiltre permet d’effectuer une première étape de filtration pour les débris les plus volumineux, avant de continuer son chemin vers le filtre à sable (ou autre type de filtre).

D’autres accessoires importants pour la filtration

L’aspiration de l’eau en amont du circuit de filtration s’effectue à travers un skimmer et une bonde de fond. En parallèle, ces accessoires permettent de récupérer les gros débris retrouvés dans la piscine tels que des feuilles ou des branches. Juste avant la pompe de circulation, des vannes permettent ensuite de contrôler l’évacuation des eaux. Éventuellement, vous pouvez inclure un système chauffant en fin de circuit, en ajoutant une pompe à chaleur. Enfin, l’eau traitée retourne dans la piscine par les buses de refoulement.
Tous ces éléments forment le système de filtration d’une piscine. L’ensemble est relié en série, pour permettre à l’eau d’être efficacement traitée et de manière continue. Avec une telle installation, et en respectant certaines règles d’entretien, vous éliminerez le risque d’eau trouble et pourrez profiter pleinement de votre piscine. Par exemple, veillez à effectuer une vidange partielle régulièrement pour conserver au maximum vos accessoires de filtration en bon état.