Chauffage piscine

Avec de nombreux modèles disponibles sur le marché, choisir un chauffage de piscine peut être compliqué pour les possesseurs de bassins. Quelles sont les différentes installations proposées par les revendeurs ? Comment orienter judicieusement votre choix ? Cet article détaillera toutes les solutions afin de vous orienter pour mieux vous équiper.

Lire la suite
  • En période estivale, la pompe à chaleur piscine ravit chaque année de nombreux Français. Cependant, son principe de fonctionnement reste encore trop méconnu des possesseurs de bassins. Quels sont les principaux avantages de ce type d’équipement ? Comment calculer sa puissance et son coefficient de performance ? Cet article complet répondra à ces questions.

    MinipubPompeChaleurPiscine.jpg

    Quels avantages de la pompe à chaleur de piscine 

    L’avancée technologique offre aujourd’hui plusieurs solutions pour chauffer l’eau de votre piscine. Sans équivoque, la pompe à chaleur piscine dispose d’avantages incomparables face à d’autres installations plus « traditionnelles ».

    Outre le confort d’une température parfaite pour les baignades, le principal argument de poids de cet équipement est sans aucun doute sa consommation électrique réduite liée à un principe de fonctionnement optimal. En simplifiant le schéma d’utilisation, une pompe à chaleur (ou PAC) emmagasine la chaleur extérieure grâce à mise sous pression de l’air environnant (après évaporation de l’humidité). En moyenne, cette dépense avoisine 1 ou 2 euros par jour (environ 6 fois moins cher qu’un chauffage électrique).

    Le deuxième atout d’une PAC concerne son utilisation prolongée. Qu’il soit question de réchauffer votre eau avant les beaux jours ou de maintenir une température hors saison, cet équipement répondra idéalement à toutes les attentes.

    Quelle puissance pour quel volume d'eau du bassin ?

    Pour une installation optimale, une pompe à chaleur piscine devra correspondre au volume du bassin, mais également à la situation géographique de l’habitat. Ainsi, un équipement disposant d’une puissance dite « moyenne » sera conseillée dans une région souvent ensoleillée. A l’inverse, un climat réputé pour sa fraîcheur nécessitera une installation à plus grandes capacités. Pour simplifier ce critère, la localisation de l’habitat sera répertoriée suivant 3 espaces territoriales :

    La zone A, par exemple, concernera la région centrale de France, l’Est et la partie Sud-ouest. La zone C, quant à elle, regroupera le Sud-est et l’Est. Enfin, la zone B comprendra tous les autres départements du pays. Peu importe la situation géographique, un réglage idéal entre 28 °C et 29 °C est préconisé.

    La capacité d’une PAC aura également une incidence directe sur la rapidité d’utilisation. Evidemment, un bassin très volumineux nécessitera un équipement adapté en conséquence (notre équipe de conseillers vous accompagnera pour trouver la meilleure solution).

    Dans ce contexte, vous pourriez penser qu’une capacité supérieure aux besoins initiaux pourrait parfaitement correspondre à votre recherche. Cependant, les coûts élevés à l’achat et les dépenses électriques réduiront considérablement l’intérêt principal d’une pompe à chaleur piscine : son atout économique.

    Pour calculer correctement la puissance de votre système de chauffage, il est indispensable d’analyser certains paramètres :

    1.        Le volume d’eau nécessaire au remplissage en m3 (V).
    2.        Le coefficient lié à la montée en température désiré (C). En suivant les normes associées aux installations commercialisées, il est recommandé de situer celui-ci entre 0,12 et 0,18 pour obtenir 2 ou 3 °C supplémentaires par jour.
    3.        L’indice d’ensoleillement (E). Compris entre 0,8 et 1,2, cet indicateur est indirectement lié aux zones précédemment citées dans cet article. Pour en savoir plus, reportez-vous directement aux informations délivrées par le revendeur.

    A l’aide de ces données, une simple règle de calcul permettra aisément d’obtenir la puissance recommandée en kWh. Pour y parvenir, voici la méthode à appliquer :

    V (m3) x C x E = Puissance (en kWh)

    Le résultat de ces multiplications sera donc synonyme de futures économies et d’une utilisation optimale ; prendre quelques minutes pour rassembler les informations nécessaires et profiter de cette solution mathématique est donc vivement conseillé.

    Qu'est-ce que le coefficient de performance ?

    Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur piscine (ou COP) définit le rapport de puissance en fonction de l’énergie consommée par l’installation. Par exemple, une PAC aux capacités maximale de 10 kWh consommant 2 kWh aura un coefficient de 10/2. Néanmoins, les conditions climatiques impacteront souvent cette performance (notamment en fonction de l’humidité présente dans l’air).

    Afin d’aider les futurs acheteurs au sujet de ce COP, la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine et du SPA) a mis en place un système de mesures basé sur des conditions de référence (classifiées sous 4 indicateurs A, B, C et D).

    Est-ce bruyant ?

    Avec son principe de fonctionnement à compression, une PAC émettra un bruit de fond lors de son utilisation. Qu’il s’agisse d’un modèle récent ou plus ancien, ce « bourdonnement » sera localisé sur la partie extérieure de l’appareil. En revanche, un système de chauffage trop bruyant peut être révélateur d’un dysfonctionnement (ou d’une mauvaise installation) ; en cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre revendeur. 

    En conclusion ?

    La pompe à chaleur piscine est une excellente solution pour profiter pleinement de votre bassin. Economique et efficace, son choix nécessitera néanmoins de vérifier une parfaite adaptation et éviter ainsi des surcoûts ou des délais de réchauffement trop longs.

  • Vous recherchez un Echangeur thermique inox piscine ? Vous trouverez à coup sûr l' Echangeur thermique inox piscine qui vous conviendront grâce à nos prix IMBATTABLES ! 

    Distribuons les plus grands modèles : BOSTA Titan Hi-Flow, PAHLEN Hi-Flow 28kW.

    Les Echangeur thermique inox piscine bénéficient d'une garantie, ayez l'esprit tranquille ! 

    N'hésitez pas à nous consulter pour avoir de bons conseils sur l' Echangeur thermique inox piscine

  • Vous recherchez un Chaufferie électrique piscine ? Vous trouverez à coup sûr la Chaufferie électrique piscine qui vous conviendra grâce à nos prix IMBATTABLES ! 

    Les Chaufferie électrique piscine bénéficient d'une garantie, ayez l'esprit tranquille ! 

    N'hésitez pas à nous consulter pour avoir de bons conseils sur la Chaufferie électrique piscine

  • Vous recherchez un Déshumidificateur ? Vous trouverez à coup sûr le Déshumidificateur qui vous conviendra grâce à nos prix défiant toute concurrence ! 

    Les Déshumidificateurs bénéficient d'une garantie de 2 ans, ayez l'esprit tranquille ! 

    N'hésitez pas à nous consulter pour avoir de bons conseils sur les Déshumidificateurs.

Chauffage piscine - Nos produits

40 produits correspondent à votre sélection.
40 produits correspondent à votre sélection.

Les pompes à chaleur

Très populaires dans le domaine du chauffage de piscine, les pompes à chaleur se distinguent par leur principe de fonctionnement. Egalement appelées PAC, ces installations compriment l’air après déshumidification. La compression emmagasinée apporte alors une énergie calorifique permettant de réchauffer l’eau d’un bassin. En profitant de l’air environnant, les PAC sont de parfaites solutions économiques (accessibles à l’achat et peu coûteuse pendant l’utilisation).

Néanmoins, avec une telle méthode, l’acquisition de ce type de matériel impose des études supplémentaires afin de bénéficier d’un appareil adapté. Pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à questionner votre revendeur.

Le coefficient de performance (ou COP), quant à lui, défini le rapport de puissance depuis l’énergie utilisée. Celui-ci apporte une information pertinente pour optimiser l’utilisation et réduire ainsi les dépenses. Cependant, la situation environnementale (climat) est un facteur supplémentaire à prendre en compte ; un taux d’humidité faible ou élevé peut radicalement modifier les résultats obtenus.

Cependant, un bruit de fond propre aux pompes à chaleur (qu’il s’agisse d’un modèle ancien ou récent) peut freiner l’achat. Côté installation, quelques instants suffiront aux néophytes du bricolage pour profiter du matériel acquis.

Chauffage solaire de piscine

Le chauffage solaire de piscine est évidemment la méthode la plus écologique accessible sur le marché. Dans la pratique, des panneaux prélèveront l’énergie des rayons du soleil pour la transformer ensuite sous forme de chaleur (idéalement, les capteurs seront orientés vers le sud pour une utilisation optimale). En toute logique, ce type de chauffage de piscine est particulièrement recommandé pour les régions ensoleillées.

Sans surprise, cette solution est sans aucun doute la plus coûteuse à l’achat. Toutefois, les économies réalisées sur vos factures d’électricité « rentabiliseront » ce choix. Avec une énergie totalement gratuite et soucieuse de l’environnement, le chauffage solaire devient chaque année de plus en plus populaire auprès des Français.

Cependant, la température maximale du réchauffement reste limitée où l’efficacité du système dépendra des conditions météorologiques. De plus, l’installation nécessite l’intervention de professionnels qualifiés (coûts supplémentaires).

Echangeurs à plaque pour piscine

Moins connus et pourtant très efficaces, les échangeurs à plaque pour piscine sont également très économiques. Directement reliés au circuit de la chaudière ou la pompe à chaleur d’un habitat depuis un système by-pass, ces équipements jouissent d’un rendement séduisant pour les possesseurs de bassins. Un autre atout concerne la rapidité du réchauffement de l’eau (majoritairement supérieure aux autres moyens détaillés dans cet article).

Muni de deux circuits hydrauliques, un échangeur profitera de la température du chauffage de votre maison (variable entre 40 °C et 80 °C suivant le logement) pour pouvoir ensuite réchauffer l’eau d’une piscine. Disponible avec ou sans régulation électronique, cette méthode de chauffage peut être rapidement installée (bien que quelques connaissances basiques soient nécessaires pour pouvoir profiter de ces équipements).


Chaufferie piscine

Plus traditionnelle, la chaufferie pour piscine fonctionne grâce à une résistance. Totalement accessible, son installation ne nécessite aucune connaissance. Placé entre les buses de refoulement et la pompe (système de filtration), ce réchauffeur électrique est toutefois très énergivore. La taille de l’appareil sera proportionnelle à ses capacités pour un volume d’eau du bassin plus ou moins important. 

Quel système de chauffage de piscine choisir ?

Après avoir détaillé ces 4 types d’appareils, savoir quel système de chauffage de piscine choisir reste une question sans réponse unique. En effet, les éléments permettant d’orienter votre choix seront multiples et cruciaux.

Dans un premier temps, la situation géographique est souvent un facteur clé. Faîtes-vous partie de ces régions souvent ensoleillées ? Pour le savoir, reportez-vous à la classification des régions indiquant l’indice d’ensoleillement (compris entre 0,8 et 1,2).

Ensuite, analysez votre piscine et votre habitat. Disposez-vous d’un espace suffisant pour accueillir certaines installations ? Parfois, le choix d’un équipement peut s’avérer impossible à cause d’une simple incompatibilité environnementale.

Enfin, le troisième critère est évidemment le budget réservé pour réchauffer son bassin. Connaissez-vous réellement la moyenne des tarifs appliqués par les revendeurs et installeurs ? Bien que ce facteur soit déterminant pour la majorité des acheteurs, une « montée en gamme » est souvent synonyme de futures économies ; il est parfois plus judicieux d’investir dans un matériel pouvant être « rentabilisé » après quelques années.

Que faut-il retenir de tout cela ?

Choisir un chauffage de piscine dépend donc du budget initial, mais également de la situation géographique et environnementale de votre habitat. Qu’il s’agisse d’une installation solaire, d’une pompe à chaleur, d’échangeurs à plaques ou encore d’une chaufferie, une parfaite adaptation en fonction du volume du bassin est primordiale.