Foyer Insert à bois

Si vous recherchez le procédé de chauffage qui soit à la fois le plus économique et le plus écologique, n'allez pas plus loin. Ce nouveau type de cheminée est fait pour vous. Qu'il soit alimenté en bois ou en granulés, il vous permettra de chauffer toute votre maison à moindre coût tout en limitant votre impact carbone sur l'environnement.

Lire la suite
41 produits correspondent à votre sélection.
41 produits correspondent à votre sélection.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Pour schématiser, de nombreux professionnels du chauffage ont tendance à le présenter comme une cheminée ouverte dans laquelle on aurait inséré un poêle. En somme, les inserts sont des blocs en fonte ou en acier que l'on fixe à l'intérieur du foyer d'une cheminée pré-existante ou creusée spécialement pour l'occasion. Ils ont l'avantage de pouvoir se refermer, contrairement aux cheminées ouvertes. Grâce à cette fermeture, on peut contrôler et moduler l'arrivée d'air dans le foyer, de façon à réguler l'intensité de la chaleur.

Alors que la cheminée classique est considérée comme un chauffage d'appoint qui a autant d'avantages esthétiques que pratiques, les cheminées inserts sont de véritables chauffages centraux qui peuvent diffuser de la chaleur dans toutes les pièces de votre habitation. Le fait qu'elles puissent s'encastrer dans un mur et se refermer avec des vitres en vitro-céramique leur procure de nombreux avantages, notamment en ce qui concerne la facilité d'installation.

Toutefois, l'élément qui fait la force des cheminées à inserts est son double fond. En accumulant de l'air chaud, il permet de quasiment doubler ses capacités de chauffage par rapport à une cheminée classique. Cet air chaud obtenu par convection ou par conduction est ensuite simplement redistribué dans votre maison. Ainsi, la combustion des matières premières est optimisée, ce qui permet d'avoir un rendement nettement supérieur à la moyenne des autres dispositifs de chauffage.

Néanmoins, afin de pouvoir diffuser efficacement et équitablement la chaleur dans toutes les pièces de la maison, vous allez devoir associer votre nouvelle cheminée à un système de récupération et de distribution de la chaleur. Ce procédé vous permettra également de minimiser vos déchets et vos rejets issus du chauffage, notamment les gaz ou les fumées qui polluent l'atmosphère quand la combustion est mauvaise.

Enfin, les inserts sont particulièrement appréciés pour leur grande fiabilité en matière de sécurité. Contrairement à une cheminée classique à foyer ouvert, vous pouvez ici laisser votre feu brûler sans être contraint de rester à côté pour le surveiller.

Quel combustible choisir entre la bûche et le pellet ?

C'est la question existentielle qui taraude tous les ménages qui sont intéressés par les cheminées à inserts. Afin de choisir votre combustible en toute sérénité, vous devez d'abord apprendre à connaître les spécificités de chacun.

Le bois est le combustible de base de l'humanité depuis plusieurs millénaires. Il s'agit d'une énergie renouvelable et bon marché. C'est même l'énergie de chauffage la moins chère que vous trouverez autour de chez vous : on parle en moyenne de 4,5 centimes d'euros par kilowatt-heure. Au niveau de l'installation, il est tout aussi abordable, et vous coûtera entre 749 euros (pour les modèles d'entrée de gamme) et 6000 euros. Par ailleurs, comme les cheminées inserts à bûches sont généralement dépourvues d'interface électronique, elles sont considérées comme plus fiables. Vous ne risquez pas de devoir subir les conséquences d'une panne d'électricité par exemple.

Les granulés, quant à eux, sont en train de devenir le nouveau combustible à la mode. Ce sont des petits cylindres fabriqués à partir de la récupération des déchets de scieries ou d'usines de meubles. Ils sont donc directement issus du recyclage. La compression qui leur donne leur forme est un processus mécanique dépourvu de tout produit chimique. Le pellet dispose d'un atout écologique majeur. De plus, il offre un rendement bien supérieur aux bûches, qui peut approcher les 90%. Vous aurez donc besoin de moins de pellet pour obtenir un niveau de chauffage équivalent. Sa petite taille et son rangement dans des sacs prend également beaucoup moins de place que les bûches, qui ont tendance à s'entasser dans votre cave ou dans votre jardin. Au-delà de sa facilité de stockage, le pellet offre aussi un grande tranquillité d'utilisation, car certains modèles sont programmables et peuvent quasiment s'entretenir tout seuls, à condition de disposer d'un réservoir suffisamment large. Alors que les bûches représentent plutôt le combustible traditionnel et économique, le pellet symbolise quant à lui la solution moderne et écologique par excellence.

Comment bien choisir son insert ?

De nombreux critères doivent entrer en compte au moment de choisir le modèle de chauffage à insert qui vous convient. Tout d'abord, vous devez adapter sa puissance à l'espace que vous souhaitez chauffer. Il ne faut pas que votre cheminée tourne en sous-régime ou en sur-régime. L'idéal est d'avoir une puissance adaptée pour que vous puissiez bénéficier d'une chaleur douce et homogène dans toute la maison sans devoir modifier constamment l'intensité de l'appareil. En plus de la puissance, vous devez prendre en compte le rendement de votre future cheminée, quel que soit le combustible choisi. Plus le taux de rendement est élevé, plus la combustion sera complète. Cela signifie que vous allez tirer un meilleur profit de celle-ci, et donc éviter de gaspiller du combustible. Vous aurez moins de fumée à évacuer, et plus de chaleur à diffuser dans votre logement.

Par ailleurs, il est important de prendre en compte la taille maximale des bûches que vous pourrez mettre dans votre cheminée, ou la quantité maximale de pellet qu'il est possible de stocker dans son réservoir. De ce paramètre dépendra directement la capacité d'autonomie de votre appareil de chauffage. Plus vous pouvez stocker de pellet dans son réservoir, plus vous pouvez nourrir votre feu avec des bûches de grande taille, plus vous aurez la liberté de laisser votre appareil tourner sans devoir l'alimenter. Vous serez donc, au final, plus tranquille. Enfin, de nombreux autres critères d'ordre esthétique sont à prendre en compte, en fonction de votre budget, de votre déco et des matériaux qui composent votre intérieur.