Brûleur Fioul

Une grande proportion des ménages français choisissent chaque hiver de se chauffer avec une chaudière fioul. Ce système de chauffage dispose de nombreux avantages sur le plan économique, mais aussi en matière de puissance et de rendement, car le fioul est un combustible de grande qualité. Cependant, afin d'utiliser votre chaudière fioul de façon optimale, il faut impérativement que vous en compreniez le fonctionnement, notamment de sa pièce la plus importante que l'on appelle le brûleur fioul. En apprenant quel est son rôle central et quelles sont ses spécificités, cela vous facilitera le choix entre nos différents modèles tels que le brûleur fioul Riello (40 millenium) ou encore le brûleur fioul De Dietrich (M201-4x).

Lire la suite
34 produits correspondent à votre sélection.
34 produits correspondent à votre sélection.

Qu'est-ce qu'un brûleur fioul ?

Lorsque l'on regarde son anatomie, on se rend rapidement compte que le brûleur fioul est un appareil riche et complexe, composé de plusieurs éléments qui doivent fonctionner en parfaite harmonie. Comme son nom l'indique, il sert principalement à brûler le fioul qui est stocké dans une cuve fioul. Cette combustion générera ensuite suffisamment d'énergie pour chauffer de l'eau qui sera envoyée dans votre réseau de tuyaux afin d'alimenter en chaleur les différents appareils de chauffage ou radiateurs de votre habitation.

C'est ainsi qu'une chaudière fioul suffisamment performante, grâce à son brûleur, peut alimenter à elle toute seule un vaste réseau de chauffages à travers une maison. Le rôle du brûleur est donc central puisque, en amont, c'est lui qui permet de brûler le carburant indispensable à la répartition de la chaleur chez vous.

Si le brûleur de votre chaudière fioul est obsolète ou défectueux, vous allez rapidement perdre en confort. Le fioul ne sera que partiellement brûlé et ne chauffera donc qu'en partie l'eau censée produire la chaleur de vos radiateurs.

Vous l'aurez compris, ce dispositif est très efficace, mais il pourrait s'avérer dangereux s'il ne disposait pas d'un système de sécurité complet. Trois situations doivent en effet être anticipées pour un fonctionnement optimal de votre chaudière : une flamme qui ne s'allumerait pas en présence de combustible, une flamme intermittente qui s'éteindrait en cours de chauffage, ou l'apparition d'une flamme parasite à un moment inopportun. Dans ces trois cas, votre chaudière serait victime d'un dysfonctionnement qui pourrait se transformer en accident domestique sérieux. C'est pour prévenir ce type de situation que chaque brûleur est équipé d'une cellule photorésistante ou d'une cellule photoélectrique qui permettent de déclencher automatiquement le système de sécurité, et d'ainsi limiter les risques inhérents à votre chaudière.

Les différents éléments qui composent le brûleur d'une chaudière fioul

Le brûleur est un appareil doté d'une mécanique complexe et composé de différents éléments. Tout d'abord, on trouve la pompe à fioul, qui puise le liquide dans une cuve fioul spéciale pour alimenter la chaudière. En général, elle est équipée d'un régulateur de pression qui permet de refouler le surplus éventuel de carburant et de le renvoyer vers la cuve fioul.

Ensuite le fioul est envoyé vers le gicleur, qui constitue la partie principale du brûleur. C'est lui qui diffuse le fioul au compte-goutte vers la flamme qui le brûlera et permettra la production de chaleur. Grâce à lui, le fioul sera dispersé et mélangé en arrivant à la flamme, ce qui garantit une combustion optimale.

Le gicleur est alimenté par l'électrovanne, qui conduit vers lui la quantité nécessaire de carburant à expulser vers la flamme. L'électrovanne est une partie autonome qui fonctionne de manière totalement automatique.

Dans chaque brûleur, on trouve également un ventilateur qui fournit de l'air pour que la combustion soit complète. L'air oxygéné permet d'entretenir les flammes de la chambre de combustion et d'augmenter leur chaleur. Même s'il n'agit pas directement sur le fioul, le ventilateur est donc aussi une pièce importante du brûleur.

Les électrodes d'allumage associées au transformateur d'allumage permettent ni plus ni moins d'allumer la flamme essentielle à la combustion du fioul, et donc au chauffage de votre maison. En dépit de sa petite taille, l'électrode d'allumage est donc essentielle au bon fonctionnement de votre chaudière.

Enfin, la tête de combustion permet de diriger et de maintenir la flamme qui brûlera le fioul qui gicle vers lui. Un embout spécial guide la flamme dans la bonne direction, et un déflecteur la maintient allumée durant le processus de chauffage.

Comment choisir son brûleur fioul ?

Si votre chaudière connaît des dysfonctionnements récurrents, si par exemple elle s'éteint de manière intempestive ou ne chauffe plus suffisamment l'eau qui circule vers vos radiateurs, c'est peut-être qu'il est temps de changer son brûleur fioul. En général, c'est cette pièce qui est responsable de ce genre de problème. Néanmoins, avant de faire votre choix, il faut savoir à quel type de chaudière vous avez affaire, en particulier concernant l'évacuation des fumées.

Si votre chaudière est étanche et dispose d'une évacuation ventouse, il est nécessaire de choisir un brûleur compatible. Ces chaudières utilisent en effet des brûleurs très spécifiques et ne peuvent pas fonctionner correctement avec un brûleur fioul standard. En revanche, si votre chaudière est raccordée à un conduit de cheminée pour l'évacuation des fumées, vous aurez plus de latitude dans le choix de votre brûleur.

Faites toutefois bien attention à choisir un brûleur qui est dans la même tranche de KW que votre chaudière, sinon vous risquez de la faire fonctionner en sur-régime ou en sous-régime, et de l'endommager rapidement. Pour connaître la puissance de votre chaudière, vous pouvez regarder sur sa plaque signalétique. Le plus souvent, elle est collée sur le côté de l'appareil ou à l'intérieur de la porte de l'habillage.

Pensez également à vérifier la taille du canon du brûleur fioul. Si votre chaudière dispose d'une puissance standard (comprise entre 20 et 50 KW), le diamètre du canon sera de petite taille, c'est-à-dire entre 85 et 100 millimètres. Parfois, il suffit simplement de remplacer la bride de fixation qui garantit l'étanchéité entre le brûleur et la chaudière. Enfin, si vous êtes amené à changer votre brûleur et à en acheter un nouveau, il est recommandé de changer également son gicleur fioul et d'en acheter un nouveau s’il n’est pas fourni avec le brûleur.