Connaître le TH de sa piscine

Trois facteurs influent sur l’équilibre de l’eau dans une piscine : le pH, le TAC et le TH. Ces trois mesures sont corrélées et se contrôlent régulièrement afin d’assurer une eau propice à la baignade, sans danger pour la santé. Intéressons-nous au TH, le titre hydrotimétrique de l’eau d’une piscine.

Qu’est-ce que le TH ?

Le titre hydrotimétrique ou TH correspond à la mesure de la dureté de l’eau, caractérisée par les ions calcium et le magnésium qu’elle contient. Quand on contrôle la dureté de l’eau, on analyse en d’autres termes sa teneur en calcaire. Le TH représente la teneur en calcaire de l’eau courante, et varie donc selon les régions. Par exemple, le Nord de la France et le Sud Est sont réputés pour avoir une eau très calcaire en raison de la composition de leurs sols.

Le TH s’exprime en degrés français (°f), sur une échelle de 0 à + 40. Plus le TH est faible, plus l’eau est douce. À l’inverse, plus le TH est élevé, plus l’eau est dure, c’est-à-dire calcaire.

Si le TH de votre piscine est trop haut, l’eau calcaire risque d’entartrer les équipements de la piscine et de troubler l’eau. Les algues et les champignons se développent aussi plus facilement sur des parois entartrées. Le calcium et le magnésium identifiés par le TH ne sont pas nocifs pour la santé. Malgré cela, une eau trop calcaire peut engendrer des démangeaisons et tiraillements sur les peaux sensibles.

Même si un TH bas caractérise une eau “douce”, elle peut tout de même endommager le bassin : dissoudre les joints, le ciment, abîmer le liner… Un TH bas fait également baisser le pH. Le TH est donc à surveiller pour éviter toute dégradation.

Quelle est la différence entre pH et TH ?

Le pH et le TH participent à la qualité de l’eau et chacun mesure des données bien différentes. Le pH ou potentiel hydrogène permet d’analyser la quantité d’ions hydrogène contenus dans une solution aqueuse. Ainsi, le pH définit si l’eau de la piscine est acide, neutre ou basique sur une échelle de 0 à 14. L’analyse du TH ou titre hydrotimétrique révèle quant à elle la dureté de l’eau, c’est-à-dire si l’eau est calcaire ou non, par la concentration élevée ou non d’ions calcium et magnésium. L’échelle du TH s’étend de 0 à + 40 et indique si l’eau est douce ou dure.

Le pH et le TH mesurent donc des composants différents de l’eau, en utilisant différentes échelles. Le contrôle du potentiel hydrogène et du titre hydrotimétrique tient une part essentielle au maintien de l’équilibre et à la qualité de l’eau mais caractérisent des données bien distinctes.

Comment mesurer le TH de l’eau ?

Avant même de réaliser un test précis, vous pouvez identifier si l’eau de votre région est plutôt calcaire ou non de manière très simple. Si l’eau courante laisse très rapidement des dépôts blancs sur les bords de vos casseroles ou dans votre bouilloire, pas de doute, l’eau est calcaire ! Si votre savon mousse très fort et qu’il est difficile à rincer, au contraire, vous pouvez considérer que vous vivez dans une région où l’eau est douce.

Pour mesurer le TH avec précision, il faut utiliser des réactifs chimiques (en bandelettes ou en kit avec gouttes) ou avec des testeurs électroniques, comme pour le pH. Généralement, ces différentes méthodes combinent l’analyse du pH et du TH.

1 degré français représente 10mg de calcaire (carbonate de calcium) par litre d’eau (10mg/l = 1°f ) ou 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d’eau.

Entre 0 et 7 °f, l’eau est très douce.

Entre 7 et 15 °f, l’eau est douce

Entre 15 et 30 °f, la dureté de l’eau est plutôt élevée.

Entre 30 et 40 °f, la dureté de l’eau est très élevée.

Le TH idéal se situe entre 10 et 20 °f et ne doit pas dépasser le 25°f pour éviter tout problème d’entretien de la piscine.

Comment diminuer le TH de l’eau de la piscine ?

Il n’est pas possible d’enlever le calcaire présent dans l’eau de la piscine. Il n’existe d’ailleurs pas de TH - (à l’image du pH - qui permet de rectifier un pH trop élevé). Mais pour pallier la dureté de l’eau, il existe des produits “séquestrants” ou sels adoucisseurs tels que leaminoalyphosphonate de sodium, qui empêchent le dépôt du calcaire. Autre solution, équiper votre système de traitement de l’eau de la piscine d’un adoucisseur qui peut réduire la dureté de l’eau jusqu’à 5°f.

Comment augmenter le TH de l’eau de la piscine ?

S’il n’existe pas de TH -, il existe cependant du TH + ou chlorure de calcium pour augmenter le TH et retrouver un bon équilibre dans l’eau de la piscine.


Produits entretien piscine

Spa détente