Brûleur granulés pellets

Vous désirez opter pour une combustion écologique de votre système de chauffage avec un brûleur à granulés de bois pellet. Votre choix sera guidé par des critères de puissance, de compatibilité et d'économie sur votre facture d'énergie. De plus en plus d'actualité, le brûleur granules investit nombreuses habitations.

Lire la suite
7 produits correspondent à votre sélection.
7 produits correspondent à votre sélection.

Quelle différence entre un brûleur à pellets et brûleur à granulés ?

Ce brûleur peut être couramment appelé de 2 façons différentes : brûleur à pellets ou brûleur à granulés.

En réalité ces 2 termes désignent le même produit. En effet, le granulé de bois est la traduction du terme anglais "pellets" qui désigne le combustible compacté de résidus des copeaux et sciures de bois, ce qui en fait un combustible très écologique. Ce granulé de bois bénéficiant d'un fort pouvoir calorifique est de plus en plus utilisé dans le domaine du chauffage.

Cependant les différents types de granulés peuvent parfois faire hésiter sur l’utilisation. Les plus courants étant les granulés de bois résineux ou feuillus, il est généralement constaté que le granulé de bois résineux offre un pouvoir calorifique légèrement plus important. Dans tous les cas, nous recommandons l’utilisation de granulés/pellets certifiés Din+.

Pourquoi utiliser un chauffage avec brûleur à granulés ?

Bien que le gaz de ville reste l'énergie la plus utilisée en France pour une installation de chauffage centrale, le coût des énergies fossiles a pu faire naître un nouveau combustible avec les granulés de bois.

Généralement utilisé pour remplacer le brûleur d’une chaudière équipée au fioul, celui à pellets reste à ce jour le meilleur compromis pour l'utilisateur en quête d'une solution de chauffage centrale économique sans connaître les inconvénients d'une odeur désagréable liée au stockage du fioul.

Comment connaître la consommation en granulés de bois comparée à celle d’une chaudière fioul ?

Question principalement posée et à juste titre, changer d'énergie implique obligatoirement de calculer les dépenses énergétiques liées à ce changement. Bien que les appareils disposent de fiches techniques détaillées avec leur consommation horaire... Quoi de mieux que de connaître l'équivalence comparée à une consommation fioul déjà connue depuis de nombreuses années ?

Ratio : 1 = 2. Qu’est-ce que ça veut dire ?

En moyenne, 1 L de fioul consommé équivaut à 2 kg de pellets. Exemple : Pour une maison dont la consommation annuelle serait de 2000 L de fioul. Si l'utilisateur décidait de changer son énergie pour un fonctionnement aux granulés de bois, sa consommation serait approximativement de 4 tonnes de granulés de bois/an. En fonction du prix du granulé de bois, il ne vous reste donc plus qu'à calculer votre consommation approximative.

Comment fonctionne un brûleur à granulés/pellets ?

D’une apparence similaire à un brûleur fioul, le brûleur à pellets n’en reste pas moins différent dans son principe de fonctionnement. Les principaux composants qui lui permettent de fonctionner sont : un système de vis sans fin, un ventilateur, une résistance d’allumage, un détecteur de flamme et un circuit électronique, une sonde d’eau…

Lors d’une demande de chauffe captée par la sonde d’eau, l’information est donnée au brûleur d’effectuer un allumage. Un cycle d’allumage est alors lancé :

  • La vis sans fin située dans un silos de stockage de pellets procède à l’acheminement d’une quantité de granulés bien précise,
  • Les granulés s’écoulent jusque dans le brûleur qui en fonction des modèles et marques arrivent soit dans la chambre de combustion ou sont acheminés grâce à une seconde vis sans fin dans le creuset afin d’y être consumés,
  • Le ventilateur se met en route afin d’apporter l’air comburant permettant une bonne combustion,
  • Dans un même temps la résistance d’allumage s’allume et le granulé s’enflamme,
  • Une sonde permettant de capter l’intensité de la flamme donne l’information au brûleur de l’état de l’allumage et permet ainsi de valider le cycle de chauffage afin d’arriver à la puissance paramétrée,
  • Le brûleur régule jusqu’à ce que la température d’eau soit atteinte,
  • Une fois la température d’eau atteinte, le brûleur passe en mode «Fin de combustion».

Comment choisir son brûleur à granulés/pellets ?

Qu’il soit installé sur un corps de chauffe de chaudière bois ou de chaudière fioul, déterminer le modèle d’un brûleur à pellets doit être pris très au sérieux. Il faut pour cela vérifier la puissance développée par votre corps de chauffe, cette information se situe généralement sur la plaque signalétique de votre chaudière.

Avez-vous une porte permettant la transformation et l’accueil d’un nouveau brûleur à granulés ?

Généralement les brûleurs à granulés possèdent un canon de plus gros diamètre (minimum 140 mm) ce qui implique une transformation de votre porte de chaudière.

Votre corps de chauffe est-il assez profond ?

Il est conseillé d’avoir une profondeur de foyer d’un minimum de 45 cm, cependant certains modèles et marques permettent de modifier cette profondeur grâce à un réglage possible sur la bride de fixation.

Peut-on installer un brûleur à granulés sur une chaudière fioul ?

Bien que très similaire en apparence, passer d’un brûleur fioul à un brûleur à pellets peut poser quelques interrogations. Les chaudières fioul dernière génération sont peu réceptives à la réception d’un brûleur à pellets. Leurs foyers pressurisés avec des passages de fumée réduits peuvent mettre en défaut votre appareil et occasionner des problèmes de surchauffes et d’évacuations des fumées. Il faut donc favoriser le remplacement du brûleur sur un modèle d’une génération plus ancienne avec des passages de fumée plus important.

Avez-vous la possibilité de démonter facilement la porte du brûleur ?

Outre le fait que votre porte devra répondre aux exigences du nouveau canon et de son diamètre (140 mm minimum) il faut également vérifier que cette porte a la possibilité d’être régulièrement ouverte afin d’opérer les opérations de maintenance et nettoyage.

Pour rappel un nettoyage du cendrier/creuset est à effectuer tous les 7 à 10 jours puis un nettoyage plus approfondi de votre chaudière toutes les 2 à 3 semaines.

Votre conduit de fumée est-il adapté à une température plus élevée ?

Les chaudières fioul et chaudières bois n’ont pas les mêmes problématiques pour évacuer leur fumée liée à la combustion. Une chaudière fioul standard à évacuation cheminée utilise régulièrement un conduit souple ou rigide en acier aluminié, cependant ce type de conduit n’est pas adapté à un fonctionnement avec une température élevée liée à l’utilisation d’un brûleur à pellets dans une chaudière bois.

Il est donc recommandé dans ce cas de revoir l’ensemble du conduit installé et passer sur du conduit type : flexible inox double, ou conduit isolé afin d’être conforme aux réglementations et normes en vigueur.

Votre chaufferie a-t-elle les bonnes conditions pour stocker du granulé de bois ?

Le taux d’humidité très faible contenu dans le granulé en fait un combustible délicat à stocker. Avec un taux d’humidité sous les 10 %, stocker du granulé de bois nécessite quelques prudences, aucun stockage ou trémie ne peut-être fait à l’extérieur et être propice aux intempéries. Idem pour votre réservoir de stockage dans votre chaufferie, qui nécessite une pièce dont l’humidité est presque inexistante sans quoi vous risquez de vous exposer à une mauvaise combustion et encrassement de votre appareil.

Est-il possible d’automatiser le chargement ?

Une des contraintes principales de la chaudière bois est l’approvisionnement régulier en combustibles. Pour cela il existe des réservoirs et trémies d’une contenance de 100 kg à plus 4 tonnes. Cependant la place disponible dans les habitations ne permet que très rarement l’utilisation de grands réservoirs avec chargement automatisé.

Ces informations sont indicatives, n'hésitez pas à nous contacter pour des informations plus précises sur le brûleur.