Analyse de l'eau de piscine

Pour que l'eau de votre piscine soit limpide et de qualité, il est quasiment obligatoire de passer par une première étape, qui consiste à tester et analyser votre bassin. Taux de chlore et de brome, TAC et TH, température de l'eau, stabilisant, pH, calcaire, autant d'éléments nécessitant un contrôle puis une action de régulation afin d'obtenir une eau cristalline, idéale pour une baignade agréable.

Lire la suite
20 produits correspondent à votre sélection.
20 produits correspondent à votre sélection.

Les outils à utiliser

Pour vous accompagner dans la mesure des différents paramètres, les outils d'analyse de l'eau sont très efficaces. À vous de voir lequel sera adapté à vos besoins et aux spécificités de votre piscine.

Les bandelettes

Les bandelettes réactives sont une méthode courante d'analyse de l'eau de la piscine. Ces bandelettes sont trempées dans l'eau pendant quelques secondes, puis comparées à une échelle de couleur pour déterminer les niveaux de pH, de chlore, de TAC et d'autres paramètres. Les bandelettes réactives sont également peu coûteuses et faciles à utiliser, mais les résultats d'un test peuvent être moins précis que ceux obtenus avec un testeur électronique.

Le testeur électronique

Le testeur électronique est un outil pratique pour mesurer rapidement les niveaux de pH, de chlore et de stabilisant dans l'eau de la piscine. Il suffit de plonger l'appareil dans l'eau et d'attendre quelques secondes pour obtenir des résultats précis. Un testeur est facile à utiliser et peu coûteux.

Les comprimés réactifs chimiques

Les comprimés réactifs chimiques, sous forme de pastilles, sont également utilisés pour analyser l'eau de la piscine. Plus rarement utilisées, ces pastilles contiennent des réactifs qui réagissent avec les éléments de l'eau pour produire une couleur qui indique les niveaux de pH, de chlore et d'autres paramètres. Les comprimés réactifs sont également peu coûteux et faciles à utiliser, mais ils peuvent être moins précis que les autres méthodes.

Le liquide réactif

L'analyse par liquide réactif est la méthode la plus précise pour tester l'eau de la piscine. Cette méthode utilise des liquides réactifs spécifiques pour chaque paramètre à mesurer, qui sont ajoutés à un échantillon d'eau de la piscine. Les résultats sont ensuite comparés à une échelle de couleur pour déterminer les niveaux de pH, de chlore et d'autres paramètres. Cette méthode de test est plus précise que les autres, mais elle est également plus coûteuse et plus complexe à utiliser.

Les taux à respecter

Chacun des paramètres qui composent la qualité de l'eau nécessite une valeur ou un taux précis, pour lesquels il est nécessaire d'effectuer un contrôle. Voici les principaux :

Le pH

C'est l'indicateur principal à surveiller car un bon niveau de pH signifie en général que le dosage des autres produits est bon. Une eau de piscine avec un pH acide aura pour effet de causer des irritations des muqueuses et des yeux. Pour simplifier la gestion de ce taux, il existe des produits tels qu'un régulateur de pH de piscine.

L'alcalinité de l'eau (TAC) :

Idéalement, le titre alcalimétrique complet doit se situer entre 80 et 120 mg/L. Il faut savoir que l'alcalinité a un impact sur le pH de l'eau de votre piscine. Un taux de TAC trop élevé ou trop bas indique généralement que le pH n'est pas équilibré.

La dureté de l'eau (TH)

Le titre Hydrométrique (TH) indique la concentration en calcaire de votre eau de piscine. Cette dernière doit atteindre un niveau entre 10 et 20°f. C'est la mesure qui évalue la dureté de l'eau et donc la proportion de calcaire. Une eau trop douce aura pour effet d'abimer votre système de filtration, voire votre peau. Si elle est trop calcaire, le tartre va se développer sur les parois et les équipements de votre piscine. En cas de teneur trop élevée, un rehausseur de TH, qui va agir comme un floculant pour piscine, va regrouper les particules de calcaire pour qu'elles soient évacuées par le système de filtration.

Le taux de désinfectant

Pour lutter contre les algues, les bactéries ou autres matières organiques, utiliser un désinfectant est nécessaire. Ce dernier peut être du chlore, du brome ou même de l'oxygène actif de piscine. Le chlore de piscine est le produit le plus répandu pour cette utilisation. Un taux de chlore idéal doit être compris entre 1 et 2 mg par litre d'eau.

La température de l'eau

Un simple mesure de la température vous permet déjà de déterminer quelques actions à entreprendre. Une eau trop chaude va par exemple avoir un impact sur l'efficacité du chlore, mais aussi sur d'autres produits d'entretien désinfectant. Au contraire, une eau froide va altérer l'effet de certains produits de traitement de l'eau de votre piscine.

Quelle fréquence pour analyser l'eau de la piscine ?

Même si l'analyse de l'eau de votre piscine peut être ennuyeux, il est nécessaire d'effectuer un contrôle régulier de votre bassin. Les testeurs électroniques que nous proposons sont pratiques et ne demandent pas beaucoup de temps pour effectuer cette analyse.

La fréquence d'analyse de l'eau de votre piscine dépend de nombreux facteurs. En cas d'utilisation régulière (plusieurs fois par semaine), effectuer une analyse hebdomadaire est impérative. Le niveau de pH et de chlore sont les éléments qu'il faut surveiller le plus régulièrement. Ces analyses pour le TAC et le TH sont à faire environ une fois par mois, pendant l'été.

Lors de l'hivernage de votre piscine, le test est nécessaire, mais beaucoup moins fréquent. Si vous effectuez un hivernage actif (en laissant tourner votre pompe au ralenti pendant la période hivernale), il vous faudra faire des analyses mensuelles. Dans le cas où vous avez opté pour un hivernage passif (arrêt complet de la piscine), vous n'aurez pas besoin de tester la qualité de l'eau.

Facteurs de dérèglement de l'eau de votre piscine

La température

Un des principaux facteurs de détérioration de la qualité d'eau de votre piscine et l'augmentation de la température. En cas de canicule, il n'est pas rare de voir l'eau devenir trouble, voir verdâtre avec l'apparition d'algues. Au-delà de 28°C, il devient compliqué de garantir une qualité d'eau optimale, l'efficacité du chlore étant particulièrement affectée par une température élevée.

La dureté de l'eau

Un pH ou un taux de dureté incorrects peuvent rendre le chlore moins efficace et augmenter les chances de formation d'algues et de développement de bactéries.

Les équipements de la piscine

Une piscine propre est un facteur clé pour maintenir un certain niveau de qualité de l'eau de votre bassin. Pour cela, il est nécessaire de nettoyer régulièrement votre piscine, que ce soit au niveau des parois ou du sol, mais aussi au niveau de votre système de filtration et de vos skimmers. Ces derniers doivent être récurés pour garder une efficacité optimale et éviter qu'ils ne se bouchent.

Une utilisation excessive

Selon la taille de votre piscine et du volume de celle-ci, une surpopulation ou une utilisation de plusieurs fois par jour peut entraîner une augmentation des niveaux de bactéries. Les matières organiques produites par la sueur et la saleté servent de nourritures aux bactéries, qui se reproduisent rapidement. Après plusieurs jours de forte utilisation par exemple, il peut être utile d'effectuer un traitement choc de votre eau (après analyse de celle-ci), afin de détruire l'ensemble des bactéries qui ont pu se développer pendant ces jours.

Pour conclure

La gestion de la qualité de l'eau d'une piscine est délicate, il est donc nécessaire d'avoir toutes les informations en votre possession pour agir en fonction de ces données. Que ce soit à l'aide de bandelettes ou d'un appareil électronique, l'analyse de votre eau de piscine est primordiale pour identifier les paramètres à modifier, afin d'adapter le traitement adéquat. Le but étant d'obtenir une eau limpide, synonyme de plaisir de baignade.