Pompe à eau

De plus en plus de personnes, qu'il s'agisse de particuliers ou de professionnels, investissent dans une pompe à eau afin d'optimiser le fonctionnement du réseau hydraulique de leur maison ou des locaux de leur entreprise. Ces pompes peuvent vous permettre de récupérer l'eau d'un puits ou d'un réservoir, puis de la redistribuer pour différents usages : arroser votre champ ou votre jardin, augmenter la pression dans vos robinets, alimenter votre lave-linge... Mais vous devrez choisir le type de pompe qui correspond à vos besoins et à la configuration de votre réseau.

Lire la suite

Pompe à eau - Nos produits

30 produits correspondent à votre sélection.
30 produits correspondent à votre sélection.

La pompe à eau immergée

Si vous possédez chez vous un puits ou un réservoir d'eau profond, la pompe à eau immergée est certainement celle qu'il vous faut. L'eau qui tombe sur votre propriété ou qui coule sous le sol de celle-ci vous appartient de droit. Vous êtes libre de la récupérer et d'en faire l'usage que vous souhaitez. En installant chez vous un puits artésien ou un puits busé (parfois appelé puits de surface), vous allez pouvoir collecter de l'eau et vous en servir afin de faire diminuer votre facture d'eau.Cette opération sera rendue possible grâce à une pompe à eau immergée.

Conçue pour puiser l'eau de réservoirs dont la profondeur excède les 7 mètres, elle a l'avantage d'être totalement immergée, ce qui étouffe le bruit émis par son moteur lorsqu'il tourne. L'eau du puits ou du réservoir refroidit constamment le moteur, ce qui lui garantit une longévité supérieure aux autres types de pompes. Par ailleurs, étant presque intégralement sous l'eau, elle nécessite un entretien moindre (environ une fois par an). Avec elle, vous pourrez arroser votre jardin ou alimenter votre réseau domestique à moindre frais. Si vous ne vous en servez que pour l'arrosage du jardin, vous pouvez même la sortir et la mettre au repos en durant les saisons humides. En revanche, les pompes immergées ne sont en général par conçues pour évacuer l'eau en cas d'inondation.

La pompe de relevage

La pompe de relevage vous servira dans le cas précis où il vous faudra augmenter artificiellement le niveau d'un réservoir. En général, il est recommandé d'en installer une si votre réseau d'eau domestique se situe en-dessous de la bouche d'évacuation des eaux usées. Comme vous ne pouvez pas y accéder par écoulement, vous serez dans l'obligation d'installer une pompe de relevage afin de pouvoir évacuer correctement vos eaux usées.

Mais cette pompe est aussi très utile si vous devez arroser un jardin ou irriguer un champ qui se situe en hauteur, ou du moins à une altitude plus élevée que votre réservoir. C'est pour cette raison que de nombreux professionnels et agriculteurs ont recours à cette pompe. Elle leur permet, par exemple, de relever les eaux d'une nappe phréatique à des fins d'irrigation. On trouve aussi parfois des modèles de pompes de relevage appelés "vide-caves" qui ont la capacité de drainer l'eau accumulée dans vos sous-sols lors de pluies violentes ou d'une crue exceptionnelle. Cette pompe fonctionne grâce à un système d'aspiration et de propulsion de l'eau d'un réservoir, permis par un tuyau de refoulement. Si vous ne vous sentez pas de faire fonctionner cette pompe de façon manuelle, il est possible d'investir dans un modèle automatique.

La pompe de surface

La pompe de surface est le type de pompe le plus répandu dans les habitations. Il est loué pour sa polyvalence, et pourra vous être utile dans de nombreuses situations. Son but est très simple : il s'agit de pomper l'eau présente à un endroit afin de la distribuer vers un autre. Certains l'utilisent pour pomper l'eau d'une piscine, d'une rivière, d'un étang ou d'un puits, et la détournent vers un tuyau d'arrosage, un lave-linge, un WC, un égout ou encore une fontaine. Attention toutefois, car le drainage des eaux d'une source naturelle, de type rivière ou étang, nécessitera des autorisations spéciales de la part des autorités locales.

Si la plupart des modèles de pompes de surface ne peuvent pomper que des eaux claires, certains ont la capacité de pomper ce qu'on appelle des eaux chargées (avec des produits visqueux ou chimiques par exemple), ou encore des eaux à haute température. La pompe de surface ne vous permettra pas d'aller puiser de l'eau aussi profondément qu'une pompe immergée, mais son adaptabilité est nettement plus importante. Qu'elle soit monocellulaire ou ou multicellulaire, elle vous servira aussi bien au quotidien que dans une situation d'urgence. Au moment de l'achat, il vous faudra déterminer avec précision la hauteur de refoulement que vous désirez, la longueur du tuyau de refoulement, le débit et la pression de celui-ci. Tous ces critères dépendront de la configuration de votre maison et de l'usage que vous comptez faire de la pompe.

La pompe eau de pluie

Cette pompe permet spécifiquement la récupération eau de pluie dans le but de la réutiliser chez vous, soit en la dirigeant vers votre réseau domestique, soit en l'utilisant pour arroser votre jardin. Très en vogue ces temps-ci, la pompe à récupération eau de pluie vous permettra de mener une action écologique tout en réduisant vos factures d'eau.L'eau de pluie peut par exemple servir à remplir la chasse d'eau de vos WC, ou à alimenter votre lave-linge.

Il existe deux types de pompes de récupération eau de pluie : l'installation sèche et l'installation humide. La première se place à l'extérieur du réservoir ou de la cuve qui collecte l'eau de pluie. Un tuyau d'aspiration permettra de pomper l'eau et de la redistribuer sous pression à l'endroit où vous le souhaitez. La pompe à installation sèche ne coûte par très cher et s'entretient facilement. La pompe à installation humide est, quant à elle, la plus répandue. Elle est placée à l'intérieur de la cuve ou du réservoir, et aspire l'eau par le biais d'une grille d'aspiration. Si ce type de pompe coûte un peu plus cher que l'installation sèche, il a l'avantage de n'émettre aucune nuisance sonore puisque son moteur est complètement immergé sous l'eau.