L'entretien annuel de votre piscine en plusieurs étapes

Avoir une piscine à sa disposition, c'est une chance incroyable. Cependant, cette installation, bien que très sympathique, demande une attention des plus assidues pour en préserver la qualité de baignade. Tout au long de l'année, certains entretiens seront à réaliser et il sera des plus importants de respecter une à une les étapes de nettoyage. Cela vous permettra une économie de temps et d'argent pour un profit optimal. En commençant par la remise en route et en terminant par l'hivernage, voyons comment procéder à ces traitements tout en prenant compte de leur importance.

La remise en route

À quel moment s'y affairer ? 

La remise en route de votre piscine est une étape cruciale au cours de l'année. La première chose à laquelle il vous faudra penser ne sera autre que le moment parfait pour s'adonner à ce travail. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'est absolument pas recommandé d'entreprendre ce nettoyage lorsque les températures sont assez douces pour profiter de sa piscine. Il faut programmer ce dernier à l'avance, car, en fonction de l'hivernage apporté, la durée du traitement sera plus ou moins longue. 

Pour s'assurer une utilisation de votre piscine dès que possible, il est conseillé d'entreprendre ce traitement à compter de fin mars/début avril. Bien sûr, cela dépendra des régions de France ainsi que de la météo. D'une manière plus précise, il serait idéal que la température de votre eau atteigne les 12 degrés, sans dépasser les 15. Au-delà de ce conditionnement, des algues se formeraient, apportant avec elles une eau trouble virant rapidement au vert. 

Les étapes du nettoyage

Encore une fois, ici, les étapes du nettoyage se feront en fonction du mode d'hivernage choisi, à savoir un hivernage actif ou passif. À l'aide de votre robot de piscine, il va vous falloir user de courage et de produits d’entretien adaptés pour réaliser votre "grand nettoyage de printemps". Première étape, l'extérieur de votre piscine, la plage et les margelles. Il sera important de les débarrasser de toutes les saletés qui sont venues s'y déposer durant l'hiver. Puis, suite à cela, travaillons le fond du sujet, le bassin lui-même. À l'aide de votre épuisette, enlevez les plus grosses impuretés. Brossez toutes les parois de votre piscine, même si ces dernières ne semblent pas être sales, et surtout, attardez-vous plus longuement sur la ligne d'eau. Nettoyez votre eau, dans un premier temps, avec un balai aspirateur, puis, laissez votre robot automatique faire le reste du travail !

Concernant les filtres, skimmers et préfiltre, un nettoyage chimique s'impose. Il est impératif de les débarrasser de toutes les impuretés, ces derniers étant eux-mêmes dédiés au nettoyage de votre eau tout au long de l'année. Pour un entretien absolu, munissez-vous de produits de traitement qui vous offriront une efficacité redoutable. 

Le renouvellement de l'eau

Lorsque l'on parle du renouvellement, nous ne parlons pas de l'intégralité de l'eau présente dans votre bassin, mais bien d'une partie de cette dernière. Il est important que cette eau neuve représente au moins un tiers du volume total d'eau. Veillez à remplir votre piscine à mi-hauteur ou au 3/4 des skimmers dans le cas où vous avez baissé le niveau en dessous des buses de refoulement.

Votre remise en route touche à sa fin, il ne vous reste plus qu'à replacer les éléments et relancer l'ensemble du système de filtration de votre piscine pour lui redonner vie. 

L'entretien d'été

Désormais, votre piscine est accessible, profitant d'une belle et grande qualité d'eau. Ce n'est pas pour autant que le travail d'entretien s'arrête ici. Pour préserver cet état, il sera nécessaire de lui administrer certains produits d'entretien et de contrôler son PH hebdomadairement. 

L'équilibre de l'eau

L'équilibre de votre eau de piscine se résume à son taux de pH. Effectivement, pour éviter de rencontrer des problèmes particuliers, ce dernier devra respecter des normes imposées, à savoir être compris entre 7 et 7.6. Pour connaître ces spécificités, il faudra procéder à l'analyse de votre eau à l'aide de bandelettes ou autres testeurs électroniques. En fonction du résultat, il sera peut-être nécessaire de rééquilibrer ce pH en utilisant des régulateurs pH+ ou pH-. Contrôle à effectuer une fois par semaine.

La désinfection

Inévitablement, l'eau de votre piscine sera en contact avec toutes sortes d'impuretés telles que des salissures ou bactéries. C'est pourquoi, il faudra lui apporter des produits désinfectants à savoir du chlore, du brome ou de l'oxygène actif. De la même façon, procédez régulièrement à un nettoyage à l'aide d'un robot de piscine ou d'un balai aspirateur. N'oubliez pas d'intégrer à votre traitement un produit anti-algues qui empêchera leur prolifération.

Clarification et floculation 

Afin de ne pas se retrouver avec une eau trouble ou laiteuse, pensez au floculant et clarifiant. Ces produits auront pour rôle de garantir une eau pure et cristalline, claire et limpide. De plus, ils augmenteront considérablement la finesse de filtration de votre filtre à sable.

L'hivernage

Planifier son hivernage

Comme pour la remise en route, l'hivernage se planifie et demande d'être effectué à un moment précis. Il faut donc attendre que l'eau de votre piscine soit égale ou inférieure à 12 degrés. C'est à partir de cette température que les bactéries, algues et micro-organises ne se développent plus. À compter de cet instant, vous pouvez donc envisager d'entreprendre l'hivernage de votre bassin en réduisant significativement les risques possibles.

Pour un hivernage actif (ou semi-hivernage)

Entreprendre un hivernage actif apporte quelques avantages que vous apprécierez au moment de la remise en route. Le semi-hivernage est plus simple à réaliser, la qualité de l'eau est préservée et les équipements fonctionnent en continu. Cela évitera les risques de grippage de la pompe durant l'hiver. Bien que plus simple, il sera nécessaire de nettoyer et traiter votre eau de temps à autre et d’intégrer un dispositif contre le gel.

Concernant les étapes de réalisation de l'hivernage, elles se présentent de cette façon :

  • Nettoyez complètement votre piscine et le filtre,
  • Équilibrez le pH de votre eau,
  • Stoppez les appareils automatiques,
  • Effectuez un traitement choc à base de chlore, d'oxygène actif ou autres produits,
  • Laissez filtrer au ralenti,
  • Mettez un produit d'hivernage,
  • Fixez la durée de filtration.

Pour optimiser ce maintien de l'eau, vous pouvez également installer un coffret anti-gel ainsi qu'une couverture.

Pour un hivernage passif

L'hivernage passif vous offre une grande tranquillité durant l'hiver. En effet, vous n'avez que très peu d'entretien à apporter à votre piscine. L'arrêt total du fonctionnement de votre bassin permet également de réaliser quelques économies quant aux dépenses électriques. En revanche, la remise en service de cette dernière sera plus longue et onéreuse, le nettoyage et l'entretien à apporter étant plus conséquents.

Pour réaliser votre hivernage passif, les étapes à respecter et à suivre seront les suivantes :

  • Nettoyez votre piscine et votre filtre,
  • Réalisez un traitement choc de l'eau,
  • Descendez le niveau d'eau,
  • Stoppez et vidangez le circuit de filtration,
  • Intégrez les accessoires d'hivernage tels que les gizmos, bouchons et flotteurs,
  • Coupez votre pompe,
  • Démontez et rangez les équipements,
  • Versez vos produits d'hivernage,
  • Recouvrez votre piscine,

Après tout ceci, votre piscine est prête à affronter l'hiver dans les meilleures conditions pour retrouver toute sa beauté et sa qualité dès le retour des beaux jours.


Produits entretien piscine

Spa détente