Quelles sont les différences entre la chaudière basse température et à condensation ?

La chaudière basse température

La chaudière à condensation

Il est temps pour vous de changer votre chaudière et vous être intéressés par ces 2 types de chaudières nouvelle génération ? Il est difficile de choisir entre une basse température et une à condensation si on ne connaît pas leurs caractéristiques. En effet, elles ont toutes deux beaucoup d’avantages mais aussi beaucoup de différences. Nous pouvons vous aider à faire ce choix.

Y a-t-il des différences au niveau de l’installation et de l’entretien de ces chaudières ?

La chaudière basse température s’adapte à tous types d’appareils de chauffage central avec une installation très simple et conseillée en appartement. L’évacuation de ses fumées se fait par une cheminée ou une VMC. Son entretien doit être effectué 1 fois par an. La chaudière à condensation est spéciale à l’installation : il est nécessaire d’avoir un raccordement pour les eaux usées et un neutraliseur pour les condensats. Le conduit d’évacuation doit être étanche c’est pour cela que sa pose se fait en général par ventouse. De ce fait, cette chaudière est idéale pour les grandes maisons et son entretien reste annuel.

Comment fonctionnent-elles ?

La chaudière basse température utilise moins de combustibles. Les chaudières classiques chauffent les appareils de chauffe lorsqu’elles sont à une température de 90°C environ. Grâce à cette nouvelle technologie il est maintenant possible de les chauffer avec une température de 60°C seulement. La chaudière basse température est composée généralement d’un corps de chauffe en cuivre. Cette matière est très résistante mais elle est sensible à l’acidité des condensats (fumées de moins de 50°C), c’est pour cela que la température de ses fumées est supérieure à 55°C. De plus, elle est également équipée d’un bloc gaz et d’un brûleur atmosphérique. 

La chaudière à condensation récupère la vapeur de l’eau chaude qui revient des appareils de chauffe. Elle l’utilisera pour chauffer l’eau qui repartira dans le circuit de chauffage. La vapeur sera ensuite évacuée par le conduit des eaux usées et les condensats par le neutraliseur. La chaudière à condensation est composée d’un corps de chauffe en inox ou en fonte aluminium. Cette matière est insensible aux attaques des condensats c’est pour cela que ses fumées peuvent donc être inférieures à 55°C. Elle peut activer le circuit de chauffage à une température de 30°C, ce qui utilisera encore moins de combustibles.  Elle est également composée d’une vanne gaz et d’un brûleur.

Quelles économies peut-on faire avec ces chaudières ?

La chaudière basse température permet de faire 15% d’économie financière. Elle est moins chère que la chaudière à condensation mais il n’y a pas de crédit d’impôt possible à l’achat de cet appareil. Il est quand même possible d’avoir une prime d’énergie ! Malgré son rendement de 86%, il y a de moins en moins de vente, et il est possible qu’elle finisse par ne plus être commercialisée.

La chaudière à condensation, plus performante et plus écologique, augmente ses température sans utiliser plus d’énergie, son rendement est donc de plus de 100%. Elle est plus chère que la chaudière basse température mais un crédit d’impôt est possible accompagné d’aides financières. Elle permet de faire 15 à 35% d’économie en plus.

Vous êtes maintenant prêt à faire votre choix ! Si vous avez d'autres questions, nos conseillers sont là pour vous aider, n'hésitez pas à nous contacter.


3x sans frais

Promo Chaudièere gaz

Chaudières