Comment aménager ses toilettes pour les personnes à mobilité réduite ?

Comment aménager ses toilettes pour les personnes à mobilité réduite ? Pour les Personnes à Mobilité Réduite, ou PMR, l'accès aux salles de bain de manière générale, et aux toilettes en particulier, peut devenir un véritable défi du quotidien. Si vous partagez votre logement avec une personne âgée, avec quelqu'un qui est handicapé ou en fauteuil roulant, il faut savoir qu'il existe quelques spécificités pour un logement pour PMR. vous allez devoir suivre certaines règles d'aménagement. Avec un toilette PMR chez vous, les choses seront alors beaucoup plus simples.

wc pmr

Comment bien choisir son toilette PMR ?

Acquérir un toilette PMR est une étape essentielle dans l'aménagement de votre salle de bain ou de votre maison pour une PMR. Idéalement, il est conseillé de privilégier l'achat et l'installation d'un modèle de WC suspendu. Comme il est fixé au mur, il sera beaucoup plus facile d'accès pour les personnes à mobilité réduite, et on pourra régler sa hauteur avec précision. Il sera également dépourvu de son système d'évacuation apparente et du réservoir d'eau, qui sont des parties très volumineuses qui peuvent gêner le passage d'une personne en fauteuil roulant.

Si vous êtes une personne âgée ou quelqu'un de handicapé qui habite seul, le WC suspendu vous offrira également l'avantage d'être nettement plus simple à entretenir. La cuvette étant directement accrochée au mur, vous pouvez sans problème passer l'aspirateur ou la serpillière en dessous. En général, un WC suspendu vous donnera la possibilité de disposer davantage d'espace autour de la cuvette pour vous asseoir et pour circuler. Il est possible d'ajouter des accoudoirs à vos toilettes si vous le désirez.

La hauteur conseillée pour la cuvette est de 50 centimètres pour un usage optimal. Certains modèles proposent un réhausseur modulable que l'on peut régler à l'aide d'une commande électrique, en fonction de l'utilisateur. C'est la meilleure option si différents usagers sont amenés à utiliser ces toilettes au quotidien, incluant à la fois des personnes à mobilité réduite et des personnes valides.

En ce qui concerne les dimensions, on considère que le toilette PMR idéal doit respecter une distance minimale de 30 centimètres entre le mur et l'arrière de la cuvette. Cela permet de faciliter l'approche avec un fauteuil roulant. L'espace latéral, quant à lui, doit respecter une taille supérieure à 80 centimètres par 130, afin de permettre à la personne âgée ou handicapé de se transférer sans encombre.

Sachez qu'il existe également des modèles de toilettes qui disposent d'une assise allongée afin d'augmenter encore le confort de l'utilisateur. L'objectif est que votre toilette quotidienne ne soit plus un parcours du combattant et que, chez vous comme chez vos proches, l'accès aux sanitaires ne soit plus réservé aux personnes en pleine possession de leurs moyens, comme c'est encore trop souvent le cas dans les habitations anciennes non rénovées et pas encore mises aux normes.

Comment faciliter l’accès à vos toilettes pour PMR ?

Il est important que la pièce dans laquelle se trouve votre toilette PMR soit vaste pour qu'une personne à mobilité réduite ou en fauteuil puisse y circuler. Qu'il s'agisse d'une salle de bain entière ou d'une pièce séparée, il faut donc impérativement prévoir un espace minimal de 1 mètre 50 pour qu'un fauteuil puisse y faire demi-tour. C'est ce qu'on appelle l'espace giratoire. Cet espace ne doit pas être entravé par l'ouverture de portes éventuelles, c'est pour cela qu'il est préférable que la porte d'accès à vos toilettes s'ouvre vers l'extérieur. Au niveau de cette porte, la largeur doit être égale ou supérieure à 80 centimètres, toujours dans l'idée de faciliter le passage et la rotation d'un fauteuil.

Autour du toilette, tâchez d'installer une barre d'appui ou de maintien contre l'un des murs situés à proximité. Cela permettra aux personnes à mobilité réduite de pouvoir effectuer plus facilement le transfert du fauteuil vers les toilettes, et vice versa. C'est la garantie, pour elles, d'une plus grande autonomie. Ces barres d'appui peuvent être horizontales, ou se présenter sous forme coudées qui se fixer au mur.

En combinant une cuvette suspendue et en réduisant au maximum le nombre d'angles saillants autour des toilettes, vous réduirez autant que possible les risques de chute et d'accident. Comme les autres pièces de votre maison, les toilettes PMR doivent présenter une sécurité optimale.

Si vous installez un lavabo à côté de vos toilettes, essayez de le placer à une hauteur adaptée, afin qu'une PMR puisse s'en servir sans difficulté tout en restant assise. Le plus important avec le lavabo PMR, c'est de laisser un espace libre en dessous pour le passage des jambes de la personne en fauteuil. Au niveau des coûts à engager pour effectuer tous ces aménagements, il faut prévoir, à titre indicatif, environ 30 euros pour un rehausseur avec des accoudoirs, et à partir de 150 euros pour des toilettes surélevées. C'est donc un investissement minimal au vu de tout ce que cela vous apportera de bénéfique.