Tout savoir sur le calorifugeage

Les factures énergétiques des ménages français occupent une place très importante dans leur budget annuel, au même titre que les assurances ou le loyer. Sauf qu'avec un investissement minimum, il est possible de les faire diminuer rapidement et de façon notoire. De cette façon, vous allez réduire vos dépenses et réaliser une belle économie à la fin de l'année. Parmi les solutions les plus efficaces pour faire baisser vos factures énergétiques et, par la même occasion, votre impact négatif sur l'environnement, il y a le calorifugeage.

Qu'est-ce que le calorifugeage ?

calorifugeage tuyaux d'eau

Le principe du calorifugeage réside dans la racine même de son nom : il s'agit de lutter contre les fuites de chaleur, communément appelées déperditions calorifiques. L'objectif est de parvenir à maintenir le maximum de chaleur à l'intérieur de son logement, et de limiter les pertes. Chauffer un logement mal isolé, avec par exemple des fuites de chaleur au niveau du toit ou des fenêtres, c'est un peu comme sacrifier une partie de son énergie de chauffage, qui part directement vers l'extérieur. En somme, vous gaspillez de l'énergie, et perdez donc de l'argent. L'isolement d'une maison, des combles à la toiture en passant par les portes et les fenêtres, est une étape importante de la lutte contre les déperditions de chaleur.

Néanmoins, il existe d'autres manières de combattre ce phénomène. Savez-vous qu'une part non négligeable des déperditions calorifiques d'une habitation provient de la tuyauterie de votre réseau de chauffage ? Plus votre maison est grande, plus votre réseau de tuyaux est conséquent, plus l'eau chaude doit circuler longtemps avant d'alimenter vos appareils de chauffages (radiateur, plancher chauffant...) et vos différents points d'eau (douches, robinets...). En conséquence, des tuyaux de mauvaise qualité, ou mal isolés, laisseront l'eau se refroidir durant son voyage. Dans une maison classique, on considère que vous pouvez diviser vos dépenses énergétiques (de gaz ou d'électricité) liées à l'eau chaude sanitaire par deux. Au final, cela peut représenter une baisse totale de 5 à 10% de vos factures énergétiques. Et pour arriver à ce résultat, il vous suffit simplement d'installer une matière isolante autour de vos tuyaux d'eau chaude.

Isolation de ses tuyaux : les nombreux avantages

Le premier avantage qui vient à l'esprit lorsque l'on procède à une isolation de sa tuyauterie, c'est la maîtrise de la température de l'eau qui circule chez vous. L'eau chauffée qui part de votre chaudière pour alimenter un radiateur ou une douche ne verra sa température quasiment pas altérée entre le moment de son départ et celui de son arrivée. Si vous habitez dans une grande maison et que votre tuyauterie passe par votre cave ou par votre garage, des pièces traditionnellement froides car non-chauffées, l'eau peut perdre jusqu'à 20% de ses calories au cours de son voyage. Une isolation rigoureuse de la tuyauterie vous aidera à lutter contre ce phénomène, et donc à réaliser une importante économie sur le plan financier.

En outre, diminuer vos dépenses énergétiques constitue aussi un geste écologique: en limitant vos déperditions calorifiques, vous consommerez moins d'énergie et améliorerez le rendement de vos appareils de chauffage. Le gaspillage énergétique est responsable d'une importante quantité de pollution de l'environnement à l'échelle planétaire. Ainsi, vous prendrez vous aussi part au changement et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Enfin, il faut savoir que l'achat des matières isolantes et les travaux d' isolation de votre tuyauterie, que vous les fassiez vous-même ou que vous engagiez un professionnel, sont très bon marché et représenteront un investissement moindre. En réalité, le calorifugeage n'a donc presque aucun inconvénient.

Comment installer ses tubes calorifuges ?

La première étape, une fois que vous vous serez procuré la matière isolante vendue sous forme de tubes calorifuges, est de vérifier l'état de votre tuyauterie. Si un tuyau fuit ou vous paraît détérioré, il faudra le changer avant de procéder aux travaux. Il est également recommandé de nettoyer chaque tuyau, en passant par exemple un chiffon humide par-dessus.

Ensuite, il vous faudra prendre les mesures de chaque tuyau et découper, pour chaque section, un morceau de tube ou de manchon adapté. Si votre tube est pré-fendu, vous n'avez qu'à l'enrouler autour du tuyau, puis le refermer en collant les deux bouts à l'aide d'une colle spéciale.

En général, les autres types de tubes peuvent facilement se clipser autour du tuyau. Vous devrez apporter un soin particulier pour l'isolation des zones plus complexes de votre tuyauterie, notamment celles qui forment des coudes ou des raccords en T. Le découpe des manchons vous prendra alors un peu plus de temps. Il est préférable d'utiliser des tubes calorifuges en polyéthylène ou en caoutchouc, qui sont plus faciles à manipuler. Si un recoin ne vous paraît pas solidement fixé, vous pouvez accrocher du scotch tout autour afin de maintenir l'ensemble et d'ainsi optimiser l'isolation.