Tout savoir sur la sortie de toit de cheminée

Les cheminées apportent une grande plus-value aux maisons traditionnelles comme aux maisons modernes. En plus de servir de chauffage principal ou de chauffage d'appoint dans votre pièce principale, elles apportent un véritable cachet à la bâtisse sur le plan esthétique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Mais avant d'investir dans la construction ou la rénovation de votre conduit, vous devez vous poser la question de la sortie de cheminée au niveau du toit, une étape primordiale dans votre projet.

Comment choisir sa sortie de toit de cheminée ?

Il existe plusieurs paramètres de sorties de cheminées à prendre en compte au moment de choisir laquelle vous conviendra. Votre sortie de conduit servira avant tout à l'évacuation des fumées, afin de garantir un chauffage optimal et sécurisé pour votre maison. Mais étant donné qu'elle sortira de votre toiture et sera visible depuis la voie publique, le facteur esthétique doit être pris en compte de manière prioritaire.

Tout d'abord, cela peut sembler évident, mais il est indispensable de trouver une sortie de cheminée dont le diamètre correspond à votre conduit de fumée. C'est une condition sine qua non à la bonne évacuation de la fumée, qui est très réglementée en Europe afin d'éviter tout risque d'accident. La sortie doit par exemple être conforme à la norme DTU 24.1, et se situer au-dessus de toute forme de construction dans un rayon de 8 mètres autour d'elle. Si vous avez un toit terrasse, la sortie doit se situer à 1,20 mètre au-dessus du niveau du toit, afin de ne pas gêner les éventuels occupants.

Pour toutes les questions d'ordre technique, la meilleure solution est de consulter la mairie dont vous dépendez. Chaque région de France dispose de ses propres usages, de ses propres coutumes et de ses propres codes en matière de sortie de toit. Dans certaines localités du pays, la mairie oblige légalement les propriétaires à adopter un style de cheminées bien précis. C'est par exemple le cas dans les régions dont le patrimoine architectural est protégé et doit donc être uniformisé. Dans les régions situées dans la moitié nord de la France, les sorties de toit sont parfois construites avec les mêmes briques que pour les murs de la maison. Si c'est votre cas, vous allez certainement devoir trouver des briques du même style que celles qui composent vos murs.

Enfin, au-delà des codes en vigueur sur un territoire précis, il peut aussi arriver qu'une maison mitoyenne à la votre ait déjà adopté un style de sortie. Dans ce cas, afin d'harmoniser l'ensemble, il peut être judicieux d'adopter le même style que votre voisin. Le résultat sera plus design, et le rendu global nettement plus esthétique.

Les différents design pour votre sortie de cheminée

Si toutefois votre choix de sortie de toit ne doit pas être déterminé par des usages locaux ou par un souci d'harmonie avec vos voisins, vous voici donc libre d'adopter le style qui vous convient.

La matière de votre sortie de cheminée est le premier élément qui doit vous préoccuper, car c'est ce qui influencera tout le reste. De nos jours, la matière la plus à la mode pour les maisons de style moderne, c'est l'acier inoxydable, ou inox. Son aspect brillant séduit de plus en plus de personnes soucieuses de l'apparence de leur cheminée et de la mise en valeur de leur toiture par ce biais.

Mais si vous préférez les formes plus traditionnelles, vous pouvez choisir la brique ou la briquette, à condition que celles-ci soient harmonisées avec l'apparence de votre façade. Dans un souci d'harmonie, certaines personnes choisissent par exemple une matière crépie qui fera écho à la texture de leurs murs. Cette solution est plutôt celle de la sobriété. Car au-delà de la matière de votre sortie de conduit de fumée, c'est un véritable style que vous allez adopter.

Certaines formes et certaines matières, comme les briques par exemple, ont plutôt tendance à être catégorisées dans un style classique ou traditionnel, qui mettra en valeur une maison ancienne ou rustique. Mais les briques peuvent aussi convenir à un style plus industriel, comme en voit surtout dans le nord de la France ou en Belgique.Depuis quelques années, avec l'émergence du réaménagement de sites industriels à des fins culturelles ou associatives, ce style particulier a tendance à revenir à la mode.

Pour un design complètement différent, vous pouvez également vous laisser tenter par une ambiance plus contemporaine, avec des matériaux plus lisses et des couleurs plus uniformisées, comme le gris ou le noir.

Enfin, vous pouvez également tenir compte de la région dans laquelle vous habitez et vous laisser sciemment influencer par ses traditions en matière de toiture et de conduit de fumée. Dans le sud de la France, en Provence par exemple, il existe un style très marqué pour les sorties de toit. C'est également le cas en Bretagne, ou les toits en ardoise appellent une évacuation des fumées très différente d'un point de vue visuel.

Comment installer une sortie de toit ?

Pour une évacuation des fumées optimale et qui ne présente aucun danger, votre sortie au niveau du toit doit être impeccablement installée. Pour cela, il est vivement recommandé de faire appel à des professionnels ou à un ami bricoleur. Nous vous conseillons fortement de ne pas effectuer une installation de sortie de toit seul pour des raisons de sécurité. Même en étant un bricoleur confirmé, vous risquez de faire une erreur qui pourrait avoir de graves conséquences à l'avenir.

Par ailleurs, en matière de sécurité, l'installation d'une sortie pour évacuation des fumées n'est pas une mince affaire. En effet, il faut pouvoir monter la sortie de toit et travailler sur le toit d'une maison, ce qui est certainement l'un des endroits qui compte le plus d'accidents domestiques chaque année en France. Pour une sécurité optimale, il faut donc être irréprochable sur le plan de la sécurité, mais aussi de l'équipement.

De nos jours, avec les solutions en kit, il est devenu relativement facile d'installer une sortie pour cheminées sur votre toit. La première étape à réaliser est la pose de l'embase d'étanchéité qui isolera le conduit tout en étant capable de supporter sur le long terme les vingt ou les trente kilos que pèse en moyenne une sortie de ce type.

Sur cette embase d'étanchéité, la sortie de toit se pose et s'emboîte tout simplement. Il faut ensuite la fixer sur la charpente qui soutient votre toit, à l'aide d'un cadre généralement composé de deux barres et de quatre tiges. Ainsi accrochée, votre sortie pourra résister à des rafales de vent jusqu'à 160 km/h.

Ensuite, il ne vous reste plus qu'à raccorder le tout au conduit d'évacuation des fumées jusqu'à votre salon, et le tour est joué. À l'avenir, il ne faudra pas oublier non plus d'entretenir régulièrement votre conduit, et de procéder à son ramonage avant l'hiver. Sans entretien assidu, vous augmenterez les risques d'accidents provoqués par l'accumulation de suie et de déchets hautement inflammables dans le conduit. Chaque année, plusieurs accidents très graves surviennent en France à cause de l'entretien trop laxiste de certaines cheminées, principalement pour des incendies ou des intoxications au monoxyde de carbone.